Nouvelles modalités d’évaluation des psychologues

| popularité : 2%

L’ensemble des psychologues va bénéficier dès 2017 d’une revalorisation des salaires et des carrières. Leur nouveau système d’avancement sera effectif à la rentrée 2017 avec quelques aménagements pour commencer.
 
Le rythme d’avancement sera unique mais trois rendez-vous de carrière avec entretien professionnel et avis de l’IEN subsisteront.
 
Les PsyEN sont évalués :
- lorsqu’ils exercent dans le premier degré (école et RASED) : par l’inspecteur de circonscription en lien avec l’IEN-A ;
- lorsqu’ils exercent au sein d’un CIO : par le directeur de CIO et l’IEN-IO ;
- lorsqu’ils exercent la fonction de DCIO, par le DASEN et l’IEN-IO.
 
 
Ce sont les appréciations issues des rendez-vous de carrière qui vont impacter les vitesses des promotions à quatre moments de la carrière (changement d’échelon aux échelons 6 et 8 de la classe normale, accès à la hors classe et à la classe exceptionnelle).
 
Les rendez-vous de carrière donnent lieu à l’établissement d’un compte-rendu d’évaluation professionnelle dont les critères viennent d’être validés en comité technique ministériel.
 
Le compte rendu d’évaluation professionnelle :
 
Plusieurs modifications ont été proposées par le SE-Unsa. Malgré les évolutions des différents projets retouchés par le ministère, la version qui vient d’être validée en CTM met en évidence le manque criant d’une chaîne hiérarchique capable d’évaluer les PsyEDA.
 
Psychologue est une profession réglementée. Certains points de la grille d’évaluation concernant les psychologues EDA, interrogent sur leur possible appréciation par un non psychologue.
 
De plus, la quinzaine de missions/tâches/compétences qui figurent dans cette grille sera difficile à renseigner là où, faute de PsyEN en nombre suffisant, on établit des priorités et on renonce à certaines missions.
 
Le SE-Unsa continue de revendiquer auprès du ministère, la création de postes de psychologues EDA conseillers techniques rattachés au recteur.
 
La spécificité du métier de psychologue doit être reconnue dans sa hiérarchie, dans ses modalités d’évaluation ainsi que dans l’accompagnement des professionnels, qu’il soit individuel ou collectif.