PAI, Alimentation

| popularité : 2%

Le projet d’accueil individualisé (PAI)

Un PAI doit être élaboré lorsque la scolarité d’un élève nécessite un aménagement, notamment en raison d’un trouble de santé. L’annexe 1 du B.O du 18 septembre 2003 liste les principales affections devant faire l’objet d’un PAI (allergies, asthme, diabète, épilepsie, intolérance alimentaire,…).

Le PAI associe le directeur ou le chef d’établissement, les enseignants, les parents, le médecin traitant, le médecin scolaire, l’infirmière scolaire, ainsi que tous les partenaires extérieurs concernés  (collectivités locales, service de restauration, service de garderie,…). Chacun des partenaires doit le signer. Qui demande la mise en place d’un PAI ?

Le PAI permet de préciser par écrit le rôle et la complémentarité de chacun des intervenants. Il liste les médicaments à administrer (spécifiés par une ordonnance), les aménagements spécifiques (horaires, dispense d’activités,….), les modalités en cas de sortie scolaire et le cas échéant, le protocole des soins d’urgence.

NB : le PAI et le PPS ne sont pas les mêmes choses. Le PAI concerne les élèves dont le trouble ne nécessite pas une saisine de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) est nécessaire pour ces élèves dont le trouble relève du handicap.

L’alimentation

Plusieurs moments, notamment dans le 1er degré, comportent à un moment donné un lien avec l’alimentation :

-activités d’élaboration d’aliments dans les classes ;

-goûters ou repas organisés par les parents d’élèves pour les anniversaires des enfants ;

-confection par les parents lors de fêtes (kermesses, lotos,…).

Il est important que l’élaboration de ces aliments soit faite en s’entourant de tout le soin nécessaire pour éviter les risques.

Quelques conseils simples pour éviter les risques :

-privilégier les produits ne présentant en général pas de risque particulier ;

-respecter les règles élémentaires d’hygiène ;

-ne pas utiliser de produits entamés depuis plus d’une journée (lait, crème,…).

Attention au stockage et aux conditions de température !

Attention également aux élèves bénéficiant d’un PAI pour allergie alimentaire.