PPCR(*) :
enfin de réelles perspectives de carrière pour tous les personnels !

| popularité : 1%

La ministre de l’Education nationale vient de faire connaître ses propositions pour revaloriser les carrières de l’ensemble des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation. Il y avait urgence. La dernière revalorisation d’ampleur datait de plus de 25 ans et, au fil des ans, la France s’était vue reléguée au rang des nations faisant bien peu de cas de la rémunération de ses professeurs.

Loin des promesses du précédent quinquennat troquant de réelles suppressions d’emplois contre le mirage de rémunérations augmentées, c’est aujourd’hui un plan conséquent de progression des carrières et rémunérations qui est proposé d’ici à 2020.

Au-delà des gains financiers loin d’être négligeables, l’architecture même de la carrière des professeurs est repensée. Simplifiée, elle est lisible et transparente. Le rythme d’avancement unique pour tous, ponctué de quatre rendez-vous de carrière, met un terme à un dispositif complexe, inefficace et injuste.

L’appréciation de la valeur professionnelle s’inscrit désormais dans la logique d’un parcours qui se construit au fil de la carrière. Cela impacte de fait les modalités d’évaluation actuelles des enseignants. La confiance devient le maître mot d’une évaluation enfin formative, prospective, et adaptée aux différents moments de chaque carrière.

Le SE-Unsa salue les logiques nouvelles qui reconnaissent l’engagement sur des missions particulières ou des lieux d’exercice difficiles, en les capitalisant. Ce sera désormais le cas pour les personnels ayant exercé plus de 8 ans en éducation prioritaire ou sur des fonctions de formateurs ou de directeurs d’école, par exemple. La reconnaissance de l’institution ne se limitera donc plus à ceux qui forment dans les filières d’excellence. Elle prendra enfin en compte la difficulté du métier ou les contraintes de certaines missions particulières.

Pour le SE-Unsa, l’architecture des nouvelles carrières, les évolutions de rémunérations et la nouvelle vision de l’évaluation s’inscrivent naturellement dans les logiques portées par la refondation de l’École. La négociation qui s’ouvre doit maintenant concrétiser toutes ces évolutions.


*Parcours professionnels, carrières et rémunérations

 

Paris, le 31 mai 2016

Christian CHEVALIER
Secrétaire Général

Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93 brigitte.biardoux@se-unsa.org