PPCR, les négociations débutent

| popularité : 2%
La ministre de l’éducation a présenté aux organisations syndicales ses propositions en matière de revalorisation des salaires, des carrières et de modification de l’évaluation des personnels.

Lors de cette réunion multilatérale, le SE-Unsa a porté une appréciation positive sur le projet présenté. Après le temps des élèves avec la Refondation de l’École, le SE-Unsa se félicite que le temps des personnels arrive enfin.

Les mesures concernent trois aspects :

  • de nouvelles grilles indiciaires revalorisées
  • de nouvelles possibilités de déroulement de carrière
  • de nouvelles modalités d’évaluation

Les nouvelles grilles qui entreront en vigueur en 2017 permettront à chaque enseignant de voir sa carrière revalorisée selon un processus qui s’achèvera en 2020.

Le nouveau déroulement de carrière prévoit un troisième grade et garantit à chacun l’accès à la hors-classe. L’articulation autour de quatre rendez-vous de carrière devra permettre de passer d’une carrière trop souvent statique et subie, à une carrière dynamique et choisie.

Quant à la nouvelle évaluation, elle postule enfin que les enseignants sont des professionnels auxquels il faut faire confiance. On sort ainsi d’un dispositif souvent injuste, peu clair et infantilisant pour aller vers un accompagnement utile.

À travers ces trois aspects, c’est la philosophie de la gestion des ressources humaines du ministère qui est revue. Il est en effet grand temps de passer d’une gestion anonyme des flux à une approche individualisée des carrières reconnaissant la diversité des engagements.

Si la philosophie générale des propositions s’avère progressiste, c’est bien sur le détail et l’opérationnalisation de toutes ces mesures que portera l’attention du SE-Unsa lors des réunions de travail à venir en juin et juillet.

>> en savoir plus