Pesticides, herbicides… : interdiction pour les amateurs

| popularité : 2%
Depuis le 1er janvier 2019, la vente et l’utilisation d’herbicides, de fongicides... est interdite pour les non-professionnels.
 
La vente de produits phytopharmaceutiques "de synthèse chimique" est désormais interdite aux utilisateurs non professionnels. Depuis le 1er janvier 2017, ceux-ci étaient vendus sous clef, avec un conseil personnalisé. Seuls demeurent autorisés les produits de biocontrôle, ceux à faible risque et ceux autorisés en agriculture biologique dès lors que leur autorisation de mise sur le marché comporte la mention EAJ ("emploi autorisé dans les jardins").
 
Les produits non utilisés et leurs emballages détenus par les utilisateurs non professionnels doivent être apportés dans une déchetterie ou un point de collecte temporaire assurant la collecte des déchets diffus spécifiques (déchets chimiques ménagers).
 
L'utilisation de ces produits reste possible pour les professionnels.
 
Pour le SE-Unsa, l'urgence écologique doit conduire chacun à modifier ses pratiques, avec l’aide et l’engagement des pouvoirs publics.
 
Liste des produits autorisés au 1er janvier 2019 : ici
 
Liste des produits interdits au 1er janvier 2019 : ici