« Plus de maîtres » et CP à 12 : où en est-on ?

| popularité : 1%
Le ministre a annoncé la mise en place de CP dédoublés en Rep + dès septembre 2017. Les départements sont en train de lister les possibilités locales. Le SE-Unsa reste vigilant pour que ce changement précipité se réalise en prenant en compte les personnels concernés.
 
Dès la rentrée, le ministre souhaite ainsi redéployer 2200 postes dédiés au dispositif PDMQDC. De manière pratique, les situations sont très diverses selon la situation déficitaire ou excédentaire des départements, le nombre de classes actuelles potentiellement concernées, la localisation des PDMQDC, les locaux disponibles, l’organisation pédagogique en école de cycles…
 
Côté affectation des personnels, des priorités accordées aux enseignants en classe de CP à de nouveaux appels à candidature, les modalités sont aussi très diverses. Le SE-Unsa souhaite que la dimension GRH soit partie intégrante des dispositifs adoptés. Ainsi, les nominations ne doivent pas être contraintes. Le SE-Unsa considère par exemple que tous les collègues concernés, s’ils refusaient une priorité, doivent être considérés comme victime de fermeture de poste. De la même façon, l’affectation d’un personnel sur cette mission doit, dans la mesure du possible, être réalisée à l’interne de l’équipe.
 
Pour le SE-Unsa, la mise en place du dispositif dans un calendrier très contraint doit prendre en compte les personnels concernés et leurs aspirations.