Postes vacants dans le 1er degré : l’appel des listes complémentaires enfin effectif ?

| popularité : 2%
Le SE-Unsa est intervenu auprès du ministère ainsi que des cabinets du premier ministre et de l’Élysée pour demander l’utilisation des listes complémentaires afin de pourvoir les postes vacants, plutôt que de puiser dans le vivier des contractuels. Si le ministère a donné le feu vert aux recteurs pour les recrutements sur liste complémentaire, la demande reste pour l'instant lettre morte dans les rectorats.

En effet, de nombreux départements sont en train de procéder au recrutement de contractuels dans le 1er degré. Pour le SE-Unsa, il faut prioriser le recrutement sur listes complémentaires partout où elles existent : il permet de répondre aux besoins tout en assurant aux personnels des conditions d’exercice sécurisantes. Ne pas avoir à s’interroger sans cesse sur la fin de son contrat et sur son avenir professionnel permet en effet au collègue recruté de se concentrer pleinement sur sa mission d’enseignement. Ainsi, le recours aux contractuels ne devrait intervenir que dans un second temps en s’accompagnant nécessairement d’une aide à la prise de fonctions.
 
Suite à ses interventions, le SE-Unsa reste vigilant pour que cette demande trouve des déclinaisons concrètes (voir notre communiqué de presse).