Préparer l’admissibilité et le rapport d’activité pour la Caffa ou le Cafipemf

| popularité : 1%

Les épreuves d’admissibilité du Cafipemf rénové et du Caffa exigent la rédaction puis la présentation d'un rapport d'activité.

Il peut être difficile pour des enseignants de trouver des repères pour préparer cet exercice peut demandé dans notre profession. Cependant le rapport d’activité est un élément requis pour d’autres recrutements de l’éducation nationale. Le SE-Unsa a sélectionné des rapports de jurys, leurs conseils et des liens vers des ressources qui peuvent être utiles.

Pour rappel, voici ce qui est dit dans les textes officiels sur le rapport d’activité :

La forme : 5 pages maximum,  hors annexes. Il peut comporter en annexe, tout document, y compris audiovisuel, à même d'éclairer l’activité dont il est question. Lors de toutes les épreuves, il est attendu des candidats qu'ils fassent usage des outils numériques pertinents en lien avec les activités présentées et démontrent leur capacité à les utiliser à bon escient.

L'objectif : Le rapport d'activité consiste en la présentation par le candidat de son itinéraire professionnel, dans lequel il s'attache à présenter une expérience professionnelle significative, le cas échéant dans le champ de l'accompagnement et de la formation.   

 

Ce qui est évalué chez le candidat à travers le rapport et les 15 minutes de présentation :

- sa capacité à se présenter en dégageant les lignes de force de son parcours ;

- sa capacité à s'adapter à des contextes scolaires et éducatifs variés, à une diversité de publics ;

- son implication dans des projets éducatifs à l'échelle de son établissement, sa spécialité / l'école, de la circonscription, du district, du bassin de formation ;

- son intérêt pour la formation et, le cas échéant, sa participation à des actions de formation.

 

Ce que le jury attend lors de l'entretien de 30 minutes :

L'entretien avec le jury a pour objet d'apprécier la motivation du candidat à devenir formateur, son expertise professionnelle, sa réflexion didactique, pédagogique et éducative, sa capacité à communiquer avec d'autres professionnels de l'enseignement et de la formation. Il vise à évaluer la capacité d'analyse du candidat sur ses propres pratiques. Il permet également d'apprécier son investissement dans le projet d'école/ l’établissement ainsi que sa connaissance de l'environnement social et culturel de l'école/l’établissement.

La littérature et les conseils sur la rédaction d’un rapport d’activité prolifèrent sur la toile. Mais savez-vous que dans l’éducation nationale, de nombreux jurys en examinent chaque année ? Cet exercice est également demandé aux concours de chef d’établissement, IEN, ….

Consulter les rapports et recommandations des jurys de personnels d’encadrement

Lire la synthèse d’Alain PICQUENOT « du pourquoi au pour quoi » sur le rapport d’activité, l’exposé…

Pour étayer la réflexion personnelle, l'ESEN rend accessible à tous des conférences :

Une conférence filmée sur la professionnalisation des enseignants .

Cette conférence vise à interroger le sens donné à la professionnalisation mise en avant, examiner les inter-actions entre les ressentis du métier, son évolution propre et la réalité de la formation des enseignants. Enseigner, est-ce un métier ? Qui plus est, qui s'apprend ? si oui, comment, quand, où ? Quel est le rôle des institutions, des enseignants eux-mêmes, des cadres de l'éducation nationale et particulièrement des chefs d'établissement ? Quel chemin entre recherche, réalités perçues et représentations des uns et des autres ? Que se passe-t-il ailleurs dans le monde ? autant de questions auxquels les intervenants, à la fois chercheurs et acteurs du système de formation, tentent de répondre.

Tutorat et/ou accompagnement… Médiation entre savoirs et apprenants, pierre angulaire de l'apprentissage à distance. Sous forme d'échange basé sur leurs pratiques respectives, Jean-Paul Moiraud et Jacques Rodet définissent ce qu'on entend par tutorat dans une formation hybride. Ils proposent des pistes pour aider les formateurs "traditionnels" à évoluer vers le rôle d'accompagnateur à distance.