Profs Docs : pour le SE-Unsa, EPI et AP c’est bien 2 h pour 1 h !

| popularité : 1%
Pour les professeurs documentalistes, l’application des dispositions du décret « Missions et service » dans les collèges fait l’objet de nombreuses interrogations. Pour le SE-Unsa, les heures d’EPI et l’AP doivent bien être décomptées pour 2 h de service. Explications.


Le décret 2014-940 prévoit que le service des professeurs documentalistes « peut comprendre, avec accord de l'intéressé, des heures d'enseignement. Chaque heure d'enseignement est décomptée pour la valeur de deux heures ». La circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015 précise que « Les heures d'enseignement correspondent aux heures d'intervention pédagogique devant élèves telles qu'elles résultent de la mise en œuvre des horaires d'enseignement définis pour chaque cycle. »

Au collège, l’article L332-3 du Code de l’Éducation (Loi de Refondation) pose le principe de l’existence « d’enseignements complémentaires » et l’arrêté du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements dans les classes de collège précise que ces enseignements complémentaires » sont constitués de l’Accompagnement personnalisé et des EPI. Ce même texte fixe les volumes horaires de l’AP et des Enseignements pratiques interdisciplinaires pour la 6e et le cycle 4. On est donc clairement dans le cadre déterminé par la circulaire de 2015 pour l’application du décret.

Si ce n’était pas assez clair, la circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 sur les enseignements au collège, dans le chapitre consacré au EPI et à l’AP ajoute même que « Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leur conception et à participer à leur mise en œuvre.»

  • oui, les professeurs documentalistes ont toute leur place dans l’AP et les EPI !
  • oui, le décret doit s’appliquer quand les profs docs y participent !