Réforme Voie pro : les programmes presque « bouclés »

| popularité : 2%
C’est dans la précipitation que se finalise la rédaction des nouveaux programmes des enseignements généraux en CAP et en seconde professionnelle. Pour une mise en œuvre à la rentrée 2019 !
 
 
Un calendrier précipité
 
La consultation express sera à peine achevée – elle est prolongée jusqu’au 6 mars pour permettre aux collègues de la zone A de participer en dehors de leurs vacances – que les projets de programmes seront étudiés en commission spécialisée les 12 et 13 mars et débattus au Conseil supérieur de l’Éducation les 21 et 22 mars. Autant dire que seules les réponses aux questions fermées de la consultation seront traitées pour ces échéances. À quoi serviront les commentaires que les enseignants ont faits ? Nul ne le sait…
 
 
Les nouveaux programmes
 
Les programmes prennent en compte les réductions horaires tout en tentant de conserver la double ambition de préparer les élèves à leur insertion professionnelle et de leur permettre d’accéder à une culture commune. La critique de contenus « utilitaristes » parfois avancée ne paraît pas vraiment justifiée.
 
Cependant les savoirs en économie-droit/économie-gestion et en histoire-géographie-EMC qui traitent des relations sociales, des acquis sociaux et de l’histoire sociale en général est trop réduite. On peut regretter aussi la quasi-disparition des problématiques de développement durable. Quant aux langues vivantes, les ambitions sont maintenues avec des horaires en baisse et l’ajout probable d’une épreuve écrite ! Pas très raisonnable...
 
 
Des difficultés supplémentaires pour les équipes
 
Les formations vont-elles permettre de s’approprier ces nouveaux programmes et surtout les nouveaux dispositifs pédagogiques imposés pour la rentrée ? Le calendrier précipité ne fait que créer des difficultés supplémentaires pour les équipes qui devront relever tous les défis à la fois. Pourquoi une telle précipitation ? Les enjeux politiques sont-ils si importants que le ministre ne puisse prendre le temps d’associer les personnels à la réforme ? Le SE-Unsa regrette ce calendrier défavorable.
 
 
Les projets de programmes : l'avis du SE-Unsa