Regard des chefs d’établissement sur l’Association sportive

| popularité : 1%
Le sport scolaire a mobilisé les chefs d’établissement du SNPDEN autour d’une enquête centrée sur 12 questions. Élaborée avec le SE-Unsa, cette enquête a reçu un écho très favorable auprès des personnels de direction avec 1 600 réponses. Il s’en dégage des résultats très intéressants :

Autonomie des AS :
Plus de 37% des établissements (Eple) ont prélevé sur leurs fonds propres une aide financière à l’intention des AS en difficulté. Le SE-Unsa a obtenu l’inscription de la création d'un fonds de solidarité dont les critères seront définis en fin d’année scolaire.

Le «tout compétition» :
Contrairement à l’idée reçue qui veut que les AS seraient exclusivement axées sur le pôle compétition, l’enquête révèle, à plus de 60%, une orientation tournée vers l’animation dans les établissements.

La présidence de l’Association sportive :
Au-delà du vide juridique exprimé par les présidents des AS à propos de leur statut, 56% des chefs d’établissement ne souhaitent pas forcément être présidents de droit de cette association.

À propos des Peps, plus de 90% des chefs d’établissement considèrent que les enseignants d’EPS participent à la vie de l’établissement. 87% d’entre eux sont favorables au passage des Peps dans le corps des certifiés et 79% pensent que le forfait 3 h doit évoluer.

Retrouvez notre analyse et l’intégralité de l’enquête en PJ.