Relance des créations de postes Rased ?

| popularité : 100%
Hier, Najat Vallaud-Belkacem a réuni les recteurs pour préparer la rentrée 2017.
Elle a clairement indiqué dans les priorités la recréation de postes de Rased. En effet, dans de nombreuses académies, les départs en formation spécialisée étaient gelés au prétexte que la nouvelle formation n’était pas définie. Maintenant que c’est chose faite avec la mise en place du Cappei (Certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive) il n’y a plus aucune raison de ne pas envoyer des collègues en formation et de ne pas recréer des postes qui manquent cruellement sur le terrain.
 
Nous nous réjouissons que le Cappei puisse relancer la création de postes. Au SE-Unsa, nous avons bataillé sans renoncer, pour que le Cappei soit accompagné d’une formation professionnelle spécialisée à la hauteur des besoins des élèves les plus fragiles. Nous avons notamment obtenu que les spécificités des 2 spécialités indispensables et complémentaires des enseignants des Rased soient clairement conservées et qu’un module de formation “grande difficulté scolaire” ne forme pas les enseignants à dominante pédagogique dans un seul champ, les mathématiques ou le français, mais bien dans les deux. Voir notre article complet sur le Cappei.
 
La ministre a également enjoint les recteurs à créer des postes de Psychologue de l’Éducation nationale en indiquant que la création du nouveau corps devait s’accompagner d’un effort en termes de postes.
 
Le SE-Unsa prend acte de ces priorités annoncées et veillera à ce qu’elles se traduisent en départ en formation et en postes effectifs !