Rendez-vous de carrière : comment ça marche ?

| popularité : 5%
Avec la mise en place de l’ensemble des mesures du dossier PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations), l’évaluation des personnels est revisitée dès la rentrée 2017.
 
Orientée sur deux axes, l’appréciation de la valeur professionnelle et l’accompagnement, elle se veut plus formative et plus équitable quel que soit le corps d’appartenance.
 
La mesure de la valeur professionnelle se fait désormais grâce à trois rendez-vous de carrière, dont les conclusions impacteront à deux reprises l’avancement d’échelon, ainsi que l’accès à la hors-classe.
 
Les étapes du rendez-vous de carrière
Encadré par un arrêté national, le rendez-vous de carrière comprend plusieurs étapes :
  • l’information individuelle à l’agent évalué, avant les vacances d’été, de la programmation d’un Rdv de carrière pour l’année scolaire à venir. La date précise sera communiquée au plus tard un mois avant le rendez-vous lui-même,
  • la visite de l’ins­pecteur dans une situation d’enseignement,
  • le.les entretien.s : pour les personnels du second degré, le délai entre les entretiens des deux évaluateurs n’excèdera pas six semaines,
  • le compte-rendu du RDV de carrière, encadré par des grilles nationales spécifiques au corps d’appartenance et définissant des niveaux d’expertise pour chacune des compétences ainsi que la ou les appréciations générales du.des évaluateur.s,
  • l’éventuelle formulation d’observations écrites par l’évalué jusqu’à trois semaines après la réception du compte-rendu,
  • l’appréciation de la valeur professionnelle, arrêtée par le recteur, est notifiée au personnel dans les deux premières semaines de l’année scolaire suivant celle au cours de laquelle a eu lieu l’évaluation.
 
En cas de désaccord
Le personnel a à sa disposition des voies de recours en plusieurs étapes : une demande de révision de l’appréciation finale de la valeur professionnelle (par une saisine du recteur dans les trente jours francs suivant la notification), une saisine de la CAP (Commission administrative paritaire) dans les trente jours francs suivant le refus de révision.
 
Pour mieux comprendre les grilles d’évaluation qui vont être mises en place, retrouvez plus d’explications pour la majorité des enseignants en lisant notre article : Évaluation des enseignants : les nouvelles règles.
 
Pour certains personnels, l'évaluation présente des spécificités :