Rentrée EPS : les nouveautés 2017

| popularité : 1%
Assouplissement de la réforme du collège, évaluations CP et 6e, priorité à l’école primaire, flexibilité des rythmes scolaires, "devoirs faits", … seraient les nouveautés de cette rentrée 2017 selon notre ministre. Sauf que nous, professionnels, y voyons plutôt un sacré retour en arrière !
 
De manière générale, cette rentrée 2017 affiche plus de phrases toutes faites que de mesures réelles dans l’intérêt des élèves et de leurs enseignants. Décryptons plus en détails ce qui fera concrètement notre rentrée, nous enseignants d’EPS.

 
Baccalauréat EPS 2018 : nouveaux textes
 
De nouveaux référentiels concernant les épreuves EPS des baccalauréats professionnels, technologiques et généraux sont parus et à mettre en application dès la rentrée prochaine.
De nouvelles fiches sont à la disposition des équipes, elles font état de changements assez importants en CP1 et CP5 et de changements moindres en CP2 et CP4.
 
Le SE-Unsa se réjouit de la réintégration de la CP5 dans le nouveau livret scolaire lycée pro puisque lors de la réunion d’un groupe de travail à la Dgesco le 4 juillet, il avait dû intervenir pour dénoncer la suppression de la CP5 dans le projet de livret (relire notre article EPS et livret scolaire en lycée pro : ne pas oublier la CP5)
 
 
Les APPN en EPS : une circulaire sécuritaire…
 
Une circulaire relative aux activités physiques de pleine nature (APPN) a été publiée au BO du 20 avril 2017.
Elle rappelle l’intérêt et la place des APPN dans le parcours de formation de l’élève, les textes en vigueur concernant les exigences strictes de sécurité mais retient surtout notre attention par son objectif de « vigilance renouvelée des enseignants d’EPS ».

Le SE-Unsa vous aide à y voir plus clair en dégageant les 4 points clés de ce nouveau texte :
  • un rappel (trop) prégnant des exigences de sécurité
  • une cohérence pédagogique entre les différents cadres de pratique
  • une volonté d’harmoniser la formation des équipes 
  • un zoom sur l’escalade
 
 
Collège 2017 : le retour des évaluations en 6e
 
Les évaluations nationales reviennent sur les pupitres à cette rentrée en CP et 6e. Les élèves de 6e notamment seront évalués sur support numérique dans deux disciplines, le français et les mathématiques, en novembre.
 
Pour le SE-Unsa, les enseignants sont les mieux à même de choisir les modalités d’évaluation des élèves, et le moment pertinent pour les évaluer. Ils disposent d’ailleurs déjà de banques d’outils pour les y aider. Ce diagnostic arrive trop tard pour l’organisation d’une prise en charge différenciée des élèves, et crée dès leur entrée en 6e un climat anxiogène alors que depuis quelques années, tous les efforts étaient mis en œuvre pour mieux accompagner l’entrée au collège, en améliorant la liaison CM2/6e !
 
 
 
La rentrée 2017 dans les lycées généraux et technologiques
 
Pas de nouveautés fondamentales en cette rentrée pour le lycée. Si les effectifs se tassent légèrement à l’entrée en seconde, le cycle terminal continue à être surchargé entre poussée démographique et droit au redoublement. 

Cependant le lycée pourrait être au cœur de la nouvelle politique éducative si on en croît les annonces ministérielles : un bac remusclé en 2021 et donc des évolutions programmées dès 2018 en classe de seconde ainsi qu’une refonte, conjointement avec le ministère de l’enseignement supérieur, du système d’affectation post-bac APB pour mettre fin à la pratique du tirage au sort.
 
Le SE-Unsa est prêt à discuter du bac et de la réduction du nombre d’épreuves terminales. Néanmoins, il nous semble que tout changement du bac doit être envisagé avec une réforme plus globale des voies générale et technologique. 
 
 
La rentrée 2017 de la voie pro
 
Au-delà des rénovations régulières des contenus de formation dans de nombreuses spécialités, et de l’allégement du CCF pour le bac pro, la rentrée 2017 ne connaît pas de grands bouleversements dans la voie professionnelle. En revanche, de nombreuses annonces du président, du premier ministre et du ministre de l’Éducation nationale la concernent : faire de l’alternance le cœur de l’enseignement professionnel, développer le préapprentissage, développer les licences professionnelles en alternance sur 3 ans, créer des diplômes de qualification à bac+1 après le bac pro, pour n’en citer que quelques-unes. Certaines méritent d’être clarifiées, d’autres sont à rejeter absolument.
 
 
 
TZR à la rentrée 2017 ?
 
Être TZR n'est jamais une situation confortable. Entre les affectations tardives ou morcelées et les incertitudes de la fonction, il est nécessaire de connaître ses droits pour les faire respecter.
Frais de déplacement, ISSR, obligations de service, durée d’affectation, rattachement administratif, … le SE-Unsa profite de la rentrée pour vous offrir quelques rappels utiles et vous proposer en commande le mémo TZR.
C’est à lire et commander par ICI !