Une charte de confiance entre les directeurs et les IEN : chiche !

| popularité : 1%
La Loi sur la Refondation de l’École a mis en avant la priorité faite au primaire. Dans ce cadre, un travail relatif à l’amélioration des conditions de travail des directeurs d’école s’est amorcé. Il s’avère aujourd’hui que le dossier particulier de la direction d’école piétine, notamment sur le volet « simplification des tâches ».

Avec GDID (Association nationale des directeurs et directrices), les syndicats SIEN-Unsa (inspecteurs de l'Éducation nationale) et Sgen-CFDT, le SE-Unsa a élaboré et signé une charte de confiance entre les IEN et les directeurs ou directrices d’école (voir ci-dessous). Elle a été remise au ministère de l’Éducation nationale le 14 janvier et vise à faire vivre un climat de confiance entre les différents acteurs.

 

Voir le communiqué de presse ci-dessous.