Vos témoignages 4

| popularité : 1%

 
En ce qui me concerne et malgré beaucoup d'expérience, et je sais que mon cas n'est pas isolé... le plus pénible ce sont les relations avec la municipalité... cela peut être très lourd avec des incursions permanentes dans le fonctionnement de l'école... des ordres et des interdictions totalement illégitimes...
 
DM, directrice maternelle, 5 classes 
 
 
 
 
 
Je confirme l’alourdissement des tâches du directeur. depuis 5 ans j’ai l’impression qu’elles se sont multipliées x5.
 
Ce qui est odieux ce sont ces applications qui changent en permanence, pour lesquelles nous n’avons aucune formation et pas assez d’information (Base Elève, DUER, faits d’école…)
 
Ce qui est odieux ce sont ces injonctions permanentes, à rendre pour le XXX alors que le mail a été reçu juste avant ; ces mails envoyés en masse à tous, qui ne nous intéressent pas du tout (mails concernant les élémentaires mais qui sont aussi envoyés aux maternelles), cette overdose de projets en tous genres (plusieurs par semaine) qu’on ne lit même plus. Sommes-nous des animateurs où notre rôle est-il d’apprendre à lire, écrire, compter ?
 
Ce qui est odieux c’est la manière dont la mairie se dérobe de tout en incombant le directeur de toutes les tâches de gestion de l’entretien de l’école (les réparations du réfectoire, le non remplacement des ATSEM… sont à faire par le directeur mais pas par le personnel municipal, surprenant voire comique).
 
Ce qui est odieux c’est l’organisation de la mairie pour faire exécuter les réparations : il faut appeler un numéro central à qui on doit donner et redonner les mêmes renseignements à chaque demande, avant de prendre note des réparations à faire. Il faut ensuite relancer le service à plusieurs reprises pour s’entendre dire au final que c’est trop ancien et qu’il vaudrait mieux refaire une nouvelle fiche, et rebelote. Vous avez perdu une heure et plus de temps précieux pour rien, et vive la marquise.
 
Ce qui est odieux c’est la non prise en considération des remontées auprès de la mairie. Après chaque conseil d’école vous devez envoyer plusieurs documents référençant les problèmes, difficultés, travaux à faire... mais ensuite aucune nouvelle. Vous avez encore perdu du temps à remplir des documents pour rien.
 
Ce qui est odieux c’est cette suspicion permanente, le manque de confiance de la part de la hiérarchie qui passe beaucoup de temps à vérifier que nous travaillons bien dans les exigences nationales, que nous avons bien fait nos heures, nos formations... mais qui est absente au quotidien pour nous soutenir, nous écouter et nous conseiller.
 
Ce qui est odieux c’est de devoir reconquérir des acquis principalement avec le personnel municipal (durée de pause méridienne, aide en classe, entretien des locaux, classement, grand ménage...)
 
A l’aube de la retraite je lève le pied et fais le nécessaire pour que l’école fonctionne bien.
 
M.D, directrice maternelle 7 classes