Aides spécifiques : le point interministériel du 2ème trimestre 2022

| popularité : 1%
L’action sociale interministérielle (ASI) désigne l’ensemble des aides de l’État en faveur de ses personnels et de leur famille.
Pour le SE-Unsa, faire un point régulier sur les évolutions de ces aides est essentiel pour que, d’une part chaque personnel puisse comprendre et connaitre ses droits et, d’autre part, les exigences portées pour la profession soient toujours au plus près des besoins.
 
 
Budget
 
La Direction générale de l’administration et de la Fonction publique (DGAFP) a annoncé une prévision budgétaire 2023 en légère surconsommation.
 
Face au caractère inédit d’une telle annonce, le SE-Unsa ne peut que noter positivement une telle prévision de consommation des crédits d’action sociale au bénéfice des personnels.
 
 
Famille
 
Allocation de parent d’enfant handicapé
 
Une augmentation de l’allocation de parent d’enfant handicapé (APEH) est annoncée pour le 1er septembre 2022.
 
Places en crèche
 
Après 3 ans d’attente, le logiciel de réservation/attribution de places en crèche pour les agents publics commence son déploiement progressif. Ainsi monespacecreche.fr est notamment opérationnel en Paca, en Bourgogne-Franche-Comté depuis le début du mois juillet 2022.
Par ailleurs, la DGAFP a présenté une enquête quant à l’actualisation du barème indicatif d’attribution des places en crèches.
 
Le SE-Unsa, via sa fédération Unsa-Fonction publique, a rappelé à la DGFAP sa demande de priorité sur les places en crèche pour les personnels monoparentaux, du fait des difficultés qu’ils peuvent rencontrer pour faire garder leurs enfants.
 
 
Logement
 
Les réservations de logements sociaux effectuées par l’employeur pour ses agents sont insuffisantes au regard des demandes, particulièrement dans les zones tendues comme l’Île-de- France, le pays de Gex, la région niçoise et les métropoles en développement. Ainsi en 2020, 3 741 logements sociaux ont été proposés en Île-de-France alors que 10 607 dossiers de candidature ont été constitués.
 
Pour le SE-Unsa et l’Unsa-Fonction publique, il est non seulement indispensable de recenser les besoins des agents mais aussi la réalité du parc de logements de l’État disponible pour que la réservation de logement puisse être efficiente.
 
 
Restauration
 
Du côté de la restauration administrative, le constat est sans équivoque : de moins en moins de personnels l’utilisent. Et pourtant, elle est essentielle, tant pour la qualité de vie au travail que pour l’attractivité de la Fonction publique.
Une augmentation de l’aide sur la restauration a été annoncée pour le 1er septembre 2022.
L’aide par repas pris en restaurant (inter)administratif passera de 1,29 € à 1,38 €. Cette aide sera par ailleurs élargie aux personnels dont l’indice majoré est de 534 maximum (contre 480 actuellement).
 
Si cette augmentation correspond à une revendication du SE-Unsa et de sa fédération Unsa-Fonction publique, ces deux derniers continuent de revendiquer une dégressivité de l’aide une fois l’indice plafond dépassé et ce, afin que l’aide bénéficie au plus grand nombre.
 
 
Section régionale interministérielle d’action sociale (Srias)
 
Chaque région dispose d’une Srias dont la mission est de proposer des actions en faveur des agents publics (actifs et retraités), ces dernières pouvant donc différer d’un territoire à un autre. En 2023, chaque Srias métropolitaine aura une part par agent équivalente, soit de 1,36 € (sauf la Normandie déjà à 1,38 €).
 
Le SE-Unsa, via sa fédération Unsa-Fonction publique, revendique une harmonisation directe sur le mieux-disant à 1,38 € !
Pour ne passer à côté d’aucune aide à laquelle vous pourriez avoir droit, rendez-vous sur le site de votre Srias !
 
 
Pour en savoir plus sur l’action sociale interministérielle et de manière générale sur les aides spécifiques auxquelles vous pouvez prétendre, demandez l’accompagnement du SE-Unsa en complétant notre formulaire en ligne !