Aucune augmentation du volume de recrutement des PsyEN !

| popularité : 1%
Le nombre de postes offerts au concours de PsyEN vient de paraître : aucune augmentation par rapport à l’an dernier. Ce sont encore les CIO qui sont les moins bien lotis, avec seulement 75 postes. Les RASED s’en tirent un peu mieux : 125 collègues seront recruté·e·s. Ce n’est pas suffisant !
 
Pour le SE-Unsa, la non-augmentation du volume de recrutement est une nouvelle preuve de la non-reconnaissance de notre profession. En effet, comment exercer nos missions de prévention quand c’est l’urgence qui régit notre activité ?
 
Le non-remplacement des collègues en arrêt longue durée, le nombre de postes vacants et l’absence de complément de service des collègues à temps partiel génèrent l’élargissement des secteurs d’intervention. Dès lors, leur taille, loin d’être conforme aux recommandations européennes, atteint des proportions inacceptables.
 
Des injonctions hiérarchiques réduisent nos interventions à la psychométrie et/ou à l’ingénierie de l’orientation, ce qui ne représente qu’une infime partie de nos missions.
 
Le SE-Unsa exige a minima que la liste complémentaire soit ouverte, afin de pallier les éventuelles démissions de futurs lauréat·e·s. Par ailleurs, il est indispensable que tous les postes vacants soient rapidement pourvus par des contractuel·le·s.