Conseillers pédagogiques : nos revendications

| popularité : 1%
Une revalorisation de l’indemnité des conseillers pédagogiques

La fonction de conseiller pédagogique est peu attractive financièrement. Certes, lors des chantiers en 2014 pour les formateurs, le SE-Unsa a obtenu la création d'une indemnité de fonction de 1000 euros, en plus de la NBI (27 points d'indice soit 1500 euros), alors que venait d’être créée l’Isae de 400 euros. Mais la revalorisation de cette indemnité n’atteint pas encore le montant d’une IMP à taux plein, soit 1250 euros. C’est une des revendications du SE-Unsa.

Depuis 2016, le SE-Unsa demande également qu’une indemnité soit perçue par les conseillers pédagogiques concernés par les écoles en éducation prioritaire. En effet, le ministre s’en tient toujours au même argument : pas d’indemnité pour les CP qui ne sont pas attachés à une école.

Enfin, le remboursement des frais de déplacement reste chaotique pour nombre de conseillers pédagogiques.
 
 
L’accès à la classe exceptionnelle des conseillers pédagogiques

De nombreux conseillers pédagogiques ont pu bénéficier de l’accès à la classe exceptionnelle, que ce soit par le vivier 1 ou 2, c’est une reconnaissance de leur fonction de formateur.

De manière moins visible mais tout aussi importante, le SE-Unsa demande à ce que le CAFIPEMF soit valorisé, lors des rendez-vous de carrière ou en cas de mobilité professionnelle.
 
 
Les missions des conseillers pédagogiques : attention à la surcharge de travail !
 
Les textes qui encadrent les missions et les qualifications des CP sont parus en 2015 ; les missions pédagogiques se répartissent autour de trois axes : animation pédagogique, formation initiale et continue, mise en œuvre de la politique éducative. Cependant, force est de constater que les CP remplissent de plus en plus de tâches administratives, qui ne sont pas en lien avec leur missions. Or, les conseillers pédagogiques n’étant pas en situation d’enseignement,  ne sont plus réglementairement encadrés par les obligations réglementaires de services des professeurs des écoles en classe.

Si les textes précisent  que « la programmation doit être équilibrée » et que le service s’organise « principalement sur les 36 semaines de l’année scolaire », dans les faits, les horaires, journaliers, hebdomadaires, et même annuels, ne sont pas du tout encadrés. Cela mène à des situations de surcharge de travail, voire de burn out. Le SE-Unsa poursuit son travail de défense des collègues conseillers pédagogiques, notamment en récupérant un maximum de leurs lettres de mission.

Les lettres de missions, quand elles existent, sont diverses et variées sur le territoire. Les recenser nous permet de lutter contre les dérives qui existent dans certains départements et de défendre les droits des conseillers pédagogiques dans le cadre de l’agenda social et de la réforme de la formation initiale et continue.  
Le SE-Unsa est particulièrement vigilant concernant :
 
  • La situation des tuteurs des étudiants en contrat de préprofessionnalisation.
  • La formation initiale : de nombreux PEMF et CP sont investis dans les Inspé. Les nouvelles maquettes des M1 seront effectives en 2020, les M2 en 2021 pour le nouveaux concours en 2022.
  • La formation continue : le chantier vient juste de s’ouvrir, mais il est bien sûr question du recrutement et de la formation des formateurs, pour accompagner la nouvelle logique de la formation continue, qui se veut une logique de demande et non d’offre. C’est toute l’ingénierie de formation qui est remise en question. Les formateurs sont les ingénieurs et les accompagnateurs.
  • L’accompagnement est lui aussi un chantier tout juste ouvert avec la même question de recrutement, de formation, des formateurs, dont les conseillers pédagogiques.
 
Le SE-Unsa accompagne individuellement les collègues conseillers pédagogiques dans leurs démarches et, dans le même temps, exige du ministère des avancées concrètes et rapides concernant leur indemnité et leur carrière.

Conseillers pédagogiques, n’hésitez pas à solliciter votre section du SE-Unsa pour l’organisation d’une réunion syndicale.
 
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation