Continuité pédagogique : le sens de ce travail en terre inconnue

| popularité : 1%
Les personnels de l’Éducation nationale peuvent être fiers de leur travail dans cette période inédite.
Ce qui est accompli actuellement n’est pas seulement du télétravail.
Il ne s’agit pas de réaliser à distance les mêmes missions que d’habitude.
Il s’agit de relever depuis chez soi les défis imposés par cette situation à l’Éducation : tenter de maintenir tous les élèves dans une situation active pour éviter les ruptures et les décrochages.
Personne n’y était préparé et pourtant en quelques jours, les personnels, quelles que soient leurs fonctions, ont trouvé les moyens de continuer à oeuvrer pour leurs élèves et leurs familles. Après trois semaines et plus dans certains territoires, la fatigue se fait sentir.
Les repères sont impossibles à prendre et il faut sans cesse adapter dans cette situation jamais connue. Cela ne se fait pas sous la pression des multiples expressions du ministre mais par l’engagement de professionnels qui ont fait le choix du service public d’éducation. Le SE-Unsa ne manque pas une occasion de faire connaître à l’opinion publique l’exigence et le sens de ce travail en terre inconnue. C’est notamment le moyen de décourager le ministère de nouvelles mauvaises idées comme les « vacances apprenantes ».

Stéphane Crochet
Secrétaire général du SE-Unsa
Le 7 avril 2020