Délivrance des diplômes et assiduité : tous impliqués !

| popularité : 1%
L’assiduité n’est pas qu’un nombre d’absences et de retards inscrits sur le bulletin ! Il ne s’agit pas simplement d’un exercice comptable qui donnera l’accès au Graal, ou pas...

Le ministre a annoncé jeudi 2 avril que les diplômes du DNB et du Bac seront délivrés sur la base du contrôle continu et de l’assiduité en fin d’année (si les cours peuvent reprendre). Cette solution, certes imparfaite, garantit la poursuite des parcours des élèves et peut rassurer élèves, familles et enseignants.

Cependant, attribuer un diplôme sur la base de l’assiduité, peut créer un sentiment d’injustice sociale pour les élèves les plus fragiles. Nous comprenons le message de fermeté du ministre de reconquête du mois de juin (enfin !) afin que les élèves puissent acquérir les savoirs et les compétences nécessaires à la poursuite de leurs études. Il faudra néanmoins s’armer de bienveillance et étudier les situations au cas par cas. Il s’agira de mettre en place un suivi individualisé de chaque élève de façon intelligente et sans complaisance. Dans ce contexte-là, les CPE pourront notamment exercer toute leur expertise en matière de suivi des élèves les plus fragiles et des décrocheurs.

Sur ce dossier important, le SE-Unsa a défendu une approche pragmatique, il approuve donc dans ses grandes lignes les choix arrêtés par le ministre. Ce sont des choix difficiles mais ils ont le mérite de la simplicité et de la clarté.