EPS à l’école : de nouvelles dispositions adaptées aux besoins des élèves

| popularité : 1%
Suite aux annonces du Premier ministre du 18 mars dernier, la reprise de l’EPS en milieu clos est désormais possible dans les écoles maternelles et élémentaires. C’est un retour au protocole appliqué au premier trimestre auquel s’ajoute la possibilité de pratiquer des activités « de basse intensité » avec port du masque.
Décryptage.
 
Depuis le début de cette crise, le SE-Unsa a alerté pour garantir à tous les élèves une pratique physique sécurisée par la mise en place d’aménagements. Pour les élèves d’école maternelle et élémentaire, la pratique d’une activité physique est indispensable tant pour le développement physique que pour l’équilibre psychique.
 
 
En école maternelle
 
Les activités de motricité étaient demeurées autorisées à l’intérieur, dans le cadre du respect du protocole sanitaire et des gestes barrière.
Les nouvelles dispositions ne modifient pas les conditions des activités de motricité.
 
 
En école élémentaire
 
Il est toujours recommandé de privilégier les activités en extérieur lorsque cela est possible. Néanmoins l’autorisation des activités physiques de « basse intensité » en intérieur vient répondre à une nécessité dans l’intérêt des élèves, de leur développement et de leur santé physique et psychique. La pratique régulière de l’EPS a par ailleurs des effets bénéfiques sur l’ensemble des apprentissages.
 
 
Activités de « basse intensité » et port du masque en intérieur
 
La fiche repère pour « l’organisation de l’EPS » et la foire aux questions ministérielle ont été mises à jour le vendredi 19 mars. Les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées à l’extérieur et à l’intérieur des gymnases dans le strict respect de la distanciation physique. La fiche conseille des activités dites de « de basse intensité » possibles à réaliser en intérieur avec port du masque :
  • dans le champ d’apprentissage 3 : danse, arts du cirque et ateliers gymniques ;
  • dans le champ d’apprentissage 4 : tennis de table, ultimate (en adaptant la règle de distanciation et la vitesse de déplacement) ;
  • dans le champ d’apprentissage 5 : yoga, relaxation.
Compte tenu du contexte sanitaire, seuls les sports permettant de respecter une distanciation de 2 mètres minimum peuvent être pratiqués.
 
 
Activités aquatiques
 
Elles sont de nouveau autorisées dans le respect du protocole sanitaire et de la réglementation propre à chaque établissement en particulier en ce qui concerne le nombre d’élèves par ligne d’eau. Une attention particulière doit être portée au nettoyage des vestiaires entre deux groupes d’élèves différent afin de respecter le protocole sanitaire
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
L’EPS propose des apprentissages fondamentaux pour les élèves. En ce moment, elle est tout particulièrement nécessaire.
Les enseignants du premier degré attendaient cet assouplissement.
Le SE-Unsa n’a cessé de réclamer des aménagements locaux, ainsi que l’instauration d’une règle stable permettant de déterminer une jauge (mètres carrés ou volume d’air) et une liste d’activités adaptées afin de garantir une EPS sécurisée pour nos élèves.
Il est regrettable que cette annonce tant attendue soit faite au moment où le gouvernement prend des mesures plus strictes dans 16 départements, créant une forte inquiétude dans les territoires où le virus circule le plus fortement.
 
Pour le SE-Unsa, c’est bien au plus près du terrain que la décision de reprendre des activités en milieu clos doit être prise en tenant compte de la situation sanitaire locale et des équipements disponibles.