Élections professionnelles : quelles sont les revendications du SE-Unsa pour les professeurs documentalistes ?

| popularité : 1%
Tous les 4 ans, les élections professionnelles, durant lesquelles sont élus les représentants du personnel dans les instances qui gèrent leur carrière et répartissent les moyens de fonctionnement, sont aussi l’occasion pour les syndicats de défendre leur vision du métier enseignant et du système éducatif. Qu’a fait le SE-Unsa pour les professeurs documentalistes et que veut-il encore obtenir?
 
Une priorité pour le SE-Unsa
 
Depuis plusieurs années, l’égalité entre les professeurs documentalistes et les autres professeurs de lycée-collège est une priorité pour le SE-Unsa :
 
  • en juin 2016, le SE-Unsa a obtenu plusieurs milliers de signatures pour une pétition réclamant l’accès des professeurs documentalistes à une indemnité à la hauteur de l’ISOE. Cette revendication a été en partie entendu à l’été 2018 avec une augmentation de l’Indemnité de Sujétions Particulières (mais pas encore à la hauteur de l’Indemnité de Suivi et d’Orientation des Éleves)
     
  • en juin 2017, le SE-Unsa est la seule organisation syndicale qui publie une brochure sur la nouvelle circulaire de missions des professeurs documentalistes, publiée fin mars 2017 (à commander ici https://enseignants.se-unsa.org/Professeurs-documentalistes-au-SE-Unsa-on-s-occupe-de-vous )
     
  • Depuis un an, le SE-Unsa a lancé une infolettre spéciale professeurs documentalistes avec de nombreux articles sur le RDV de carrière pour les profs docs, le budget des CDI, ou encore l’accès des profs docs aux IMP. Vous pouvez vous abonner ici.
 
Le SE-Unsa fait des propositions concrètes pour les professeurs documentalistes
 
Le SE-Unsa a mis l’égalité de traitement entre les enseignants, quelle que soit leur discipline, au coeur de son projet syndical. Nous revendiquons l’accès des professeurs documentalistes à l’agrégation, une indemnité à la hauteur de l’ISOE et un corps d’inspection spécifique. Le décompte des heures d’enseignement prévu par les textes réglementaires doit être respecté partout.
 
Pour le SE-Unsa, le professeur documentaliste doit prendre toute sa place dans le fonctionnement des établissements. Le SE-Unsa réclame le fléchage de moyens « vie scolaire » vers les CDI pour permettre aux professeurs documentalistes de s’investir dans leurs missions pédagogiques. Les professeurs documentalistes doivent pouvoir présenter leur politique documentaire au conseil d’administration, et cette politique doit être intégrée dans le projet d’établissement !
 
Le SE-Unsa porte un projet éducatif fort en matière d’Éducation aux médias et à l’information. Le travail d’équipe entre les enseignants de toutes les disciplines et les professeurs documentalistes, maîtres d’oeuvre de l’EMI, doit être facilité dans tous les établissements, c’est un enjeu essentiel pour notre système éducatif !