Infolettre PLP du 19 janvier 2020

| popularité : 1%


Revalo/retraites : les négociations sont engagées
Le SE-Unsa a été reçu par le ministre de l’Éducation nationale pour une présentation de son projet d’agenda pour le « chantier réforme des retraites des enseignants ». Les revendications que nous portons depuis des mois progressent : maintien du niveau de pension grâce à une revalorisation et principe d’une loi de programmation inscrits dans le projet de loi de réforme des retraites.
La première marche de 500 millions d’euros dès 2021 est consolidée. L’augmentation annuelle et cumulée permettra de construire la revalorisation jusqu’en 2037. Il reste encore du chemin à faire pour détailler cette revalorisation concrètement et précisément. C’est le travail programmé à l’agenda prévu jusqu’à l’été.

 

 
Comité de suivi voie pro : la politique des « tout petits pas »
Le 7 janvier, le ministre a écrit aux membres du comité de suivi afin de faire le point sur les travaux autour de la mise en place de la transformation de la voie professionnelle. Que peut-on retenir de ce courrier ?

CFC : ça bouge enfin !
L’Association nationale des conseillers en formation continue de l’Éducation nationale (Anacfoc) a été reçue le 23 décembre au ministère. Les revendications des personnels portées par l’intersyndicale ont été présentées lors de cette réunion.

Carte scolaire : le second degré sacrifié
Les moyens budgétaires attribués aux académies pour la rentrée 2020 sont connus depuis la fin décembre.
Le SE-Unsa a dénoncé cette répartition. Si les moyens consacrés au premier degré ne sont pas à la hauteur de l’ambition affichée, le second degré a été littéralement sacrifié !

 
ESS : et si vous vous lanciez dans un projet coopératif avec le SE-Unsa ?
La 4e édition de la Semaine de l’ESS à l’École aura lieu du 23 au 28 mars 2020. Une occasion supplémentaire de pratiquer la coopération et la solidarité en classe. Le SE-Unsa est partenaire de la semaine de l’économie sociale et solidaire à l’École.

 

 
Agir en rejoignant le SE-Unsa
Adhérer au SE-Unsa, c’est agir ensemble pour défendre nos intérêts individuels et collectifs et peser davantage dans les négociations pour obtenir des garanties et des avancées à la hauteur des enjeux. Cinq minutes suffisent pour nous rejoindre en quelques clics et, avec le crédit d’impôt de 66 % pour les cotisations syndicales, il est facile et peu cher d’adhérer, dès aujourd’hui, au SE-Unsa. Ensemble, nous serons plus forts ! Nous comptons sur vous !