La Lettre Maternelle du 14 décembre 2019

| popularité : 1%
Programmes de maternelle : de la stabilité s’il vous plaît !
Au mois d’octobre dernier, le ministre a sollicité le Conseil supérieur des programmes afin qu’il lui soumette des pistes d’aménagements des programmes de maternelle au prétexte de la loi pour une École de la confiance qui fixe une obligation d’instruction à partir de 3 ans et révise ainsi le temps de la scolarité obligatoire.
La Maternelle, c’est essentiel !
La maîtrise de la langue est une des priorités de l’école depuis de nombreuses années. Les élèves n’arrivent pas avec le même bagage langagier à l’école maternelle et c’est là une des premières sources des inégalités de réussite. Car pour entrer correctement dans l’écrit, la maîtrise de l’oral est primordiale. Pour progresser, il faut que la maternelle offre aux élèves et aux enseignants des conditions de travail adéquates. C’est encore loin d’être le cas.
L’école maternelle que nous voulons
Un peu plus d'un an après le succès du Forum Maternelle, le SE-Unsa et 15 autres organisations rappellent dans une publication dédiée ce que les acteurs de terrain jugent essentiel pour une école maternelle de qualité qui permette à tous les élèves de débuter leur scolarité dans les meilleures conditions.
 
Agir en rejoignant le SE-Unsa
Collectivement, adhérer au SE-Unsa, c’est porter un projet de transformation de l’École publique et obtenir des moyens à la hauteur de l’enjeu de la réussite de tous. À titre individuel, c’est trouver informations, conseils et accompagnement dans les moments clés de son parcours professionnel : mouvement, avancement, rendez-vous de carrière… À titre personnel, c’est aussi bénéficier des avantages d’un comité d’entreprise. Agir pour soi, agir pour les autres, avec les autres, agir pour ses élèves, rejoindre le SE-Unsa.