La Lettre Retraités du 1er avril 2022

| popularité : 1%

100 ans du SNI et 30 ans du SE-Unsa : bon anniversaire !
Le congrès du SE-Unsa qui s’est tenu à Toulouse du 22 au 25 mars a été l’occasion de célébrer les 100 ans du SNI (Syndicat national des instituteurs) qui est devenu ensuite le SNI-PEGC avant de se transformer en SE-Unsa (Syndicat des enseignants de l’Unsa) dont on fête également les 30 ans.
À cette occasion, un événement spécial a eu lieu lors du congrès : la présentation d’un livre retraçant les 100 ans du SNI (réalisé par des militants) et une table ronde rassemblant 3 anciens secrétaires généraux du SE-Unsa qui nous ont fait revivre l’évolution de notre syndicalisme au cours des 30 dernières années. Une mise en perspective de l’histoire de notre syndicat (et du système éducatif), pour se souvenir d’où nous venons et nous rappeler où nous voulons aller.

 

 
Les lettres de l’Unsa Retraités n° 79 et 80
Retrouvez sur notre site national les lettres de l’Unsa Retraités n° 79 et 80. Au sommaire de ces numéros de février-mars 2022 : pouvoir d’achat, maltraitance en Ehpad, contrôle des Ehpad, Primaire sociale de l’Unsa, inégalités femmes-hommes.
Retrouvez les lettres n° 79 et 80 ainsi que les archives des anciens numéros dans notre rubrique dédiée.

Recul de l’âge de la retraite : c’est non !
Plusieurs candidats ou candidates à l’élection présidentielle proposent de reculer l’âge de départ à la retraite. Pour l’Unsa c’est non !

Manifeste de la Ferpa pour le droit de vivre dans la dignité
La Fédération européenne des retraités et personnes âgées (Ferpa), à laquelle adhère l’Unsa Retraités, a publié un manifeste pour le droit de vivre dans la dignité pour les retraité·es et les personnes âgées. Elle entend agir, avec la Confédération européenne des syndicats (CES) dont fait partie l’Unsa, pour que le Socle européen des droits sociaux ne soit pas qu’une énumération de beaux principes ou de bonnes intentions, mais devienne une réalité pour chaque citoyenne et chaque citoyen européen quels que soient l’âge ou le pays dans lequel on vit.

 
Prime inflation de 100 euros non perçue ? Que faire ?
Vous pensiez pouvoir bénéficier de la prime inflation de 100 euros et vous n’avez rien perçu en février ? Il est possible de vérifier sur un site gouvernemental si vous y ouvriez bien droit (moins de 2 000 euros en octobre 2021) et, le cas échéant, demander son versement. Connectez-vous avec France Connect (identifiants utilisés pour votre déclaration d’impôts en ligne)