La lettre du SE-Unsa du 10 avril 2020

| popularité : 1%

 

Rentrée 2020 : Le SE-Unsa demande plus
Après l’octroi de dotations supplémentaires importantes d’emplois pour le premier degré, le SE-Unsa a écrit au ministre pour demander des moyens en plus pour le second degré et l’ouverture de places en conséquence aux concours de recrutement afin de pourvoir ces nouveaux postes.

Examens : le maintien de l’oral de français ne se justifie pas
Alors que toutes les épreuves terminales des examens sont supprimées et remplacées par la prise en compte du contrôle continu, le ministre a surpris la communauté éducative en maintenant l’oral de français pour les élèves de première. Le SE-Unsa demande au ministre de revenir sur sa décision car le maintien de cette épreuve est incohérent et injuste.

Délivrance des diplômes et assiduité : tous impliqués !
Le ministre a annoncé que les diplômes du brevet et du bac seront délivrés sur la base du contrôle continu et de l’assiduité en fin d’année, si les cours peuvent reprendre. Pour le SE-Unsa l’assiduité n’est pas simplement un exercice comptable du nombre d’absences et de retards inscrits sur le bulletin qui donnerait l’accès au diplôme, ou pas...

 
Rejoignez le SE-Unsa : profitez de notre offre découverte
Entre le 10 mars et le 10 mai 2020, adhérez au SE-Unsa au tarif préférentiel de 80 € pour les titulaires et 60 € pour les stagiaires et les contractuel·les. Après déduction du crédit d’impôts de 66 % pour les cotisations syndicales, il est donc facile et peu cher d’adhérer dès aujourd’hui.
Le SE-Unsa et toutes ses équipes militantes locales sont là pour vous renseigner sur vos droits, vous informer sur l’actualité de votre métier, vous accompagner dans vos démarches et les moments clefs de votre carrière.
Le SE-Unsa offre même à ses adhérent·es les avantages d’un comité d’entreprise ! Alors, n’hésitez plus rejoignez-nous dès aujourd’hui.