La lettre du SE-Unsa du 26 mars 2020

| popularité : 1%


Covid-19 : la parole qui fâche
La crise que nous vivons oblige chacune et chacun à changer de posture. La porte-parole du gouvernement l’a visiblement oublié. Ces propos à l’issue du conseil des ministres évoquant "les enseignants qui ne travaillent pas en ce moment" ont provoqué un tollé justifié dans la profession. Le SE-Unsa a immédiatement réagi.

 

 
Mouvement/mut intra : réorganisation et vigilance
Afin de permettre à chaque collègue de participer aux opérations de mouvement intra le plus sereinement possible malgré le contexte actuel, le SE-Unsa a adressé deux courriers au ministère la semaine dernière.
Des réorganisations indispensables de calendriers et de modalités sont en cours et nécessitent la vigilance de chaque candidat·e à une mutation.

Gestion du Covid-19 dans les écoles : merci aux directrices et directeurs
Les directrices et directeurs ont tout mis en œuvre, avec leurs équipes, pour permettre les meilleures organisations possibles suivant leurs contextes locaux, et sont allés au-delà de ce qui pouvait être attendu d’eux. Le SE-Unsa, déjà déterminé à obtenir de nouvelles avancées pour la direction et le fonctionnement de l’école, les en remercie et mettra tout en œuvre pour faire reconnaître cet investissement.

Examens : des décisions à prendre rapidement
Pour les candidat·es autant que pour les enseignant·es, il est urgent de savoir comment se passeront les examens. Le discours officiel du maintien du calendrier et des épreuves ne peut plus tenir au vu d’un confinement qui semble se prolonger pour une durée inconnue. Pour le SE-Unsa, le maintien d’épreuves terminales à sujet national portant sur l’ensemble du programme n’est pas souhaitable.

 
Continuité pédagogique en collège et lycée : faire confiance aux équipes
La continuité pédagogique doit trouver ses marques dans un temps long. Tous les personnels d’enseignement général ou professionnel et d’EPS y prennent leur part en faisant preuve d’inventivité et de mutualisation pour garantir aux élèves un essentiel équilibre scolaire, physique et psychologique. Dans ce contexte, les mesures prises à l’échelle locale doivent contribuer à créer un climat d’apprentissage serein.

Contractuels : le SE-Unsa vigilant sur votre sécurisation
Dans cette période inédite et compliquée de fermeture des écoles et des établissements, vous êtes enseignant·e, CPE ou PsyEN contractuel·le et vous avez des interrogations et des craintes quant à votre situation ? Le SE-Unsa vous apporte de premières réponses.

Formation initiale : le calendrier des titularisations doit être maintenu
La fin d’année de formation des enseignant·es, CPE et PsyEN stagiaires est impactée par la période de confinement qui semble devoir durer. Pour le SE-Unsa, le calendrier des titularisations ne doit pas être modifié. Le SE-Unsa a demandé au ministère d’étudier les adaptations nécessaires des modalités dans les prochaines semaines.

 
Rejoindre le SE-Unsa : profitez de notre offre découverte
Entre le 10 mars et le 10 mai 2020, adhérez au SE-Unsa au tarif préférentiel de 80 € pour les titulaires et 60 € pour les stagiaires et les contractuel·les. Si on ajoute le crédit d’impôts de 66 % pour les cotisations syndicales, il est facile et peu cher d’adhérer dès aujourd’hui. Le SE-Unsa et toutes ses équipes militantes sur le terrain sont là pour vous renseigner sur vos droits, vous informer sur l’actualité de votre métier, vous accompagner dans vos démarches et les moments clefs de votre carrière. Le SE-Unsa offre même à ses adhérent·es les avantages d’un comité d’entreprise ! Alors, n’hésitez plus rejoignez-nous dès aujourd’hui.