La lettre du SE-Unsa du 30 avril 2020

| popularité : 1%

 

Protocole sanitaire : un cadrage à l’épreuve de la faisabilité
Les protocoles sanitaires prévus dans le cadre de la réouverture des écoles et des collèges vont être rendus publics. Ces cahiers des charges très contraignants vont très rapidement se heurter aux principes de réalité et de faisabilité mais constituent le seul point d’appui pour permettre ou non une reprise aux dates prévues.

 

 
Enseignants des écoles : respect et sécurité, c’est trop demander ?
La réouverture annoncée des écoles primaires met sous pression les personnels auxquels on demande d’endosser des responsabilités qui ne sont pas les leurs et sans avoir les informations indispensables. Tout cela sans respect de leur métier ou de leurs droits les plus basiques aux congés, jours fériés et weekends. Avec eux, le SE-Unsa dit « Stop, ça suffit ».

Réouverture des collèges : des exigences pour les personnels
Les enseignants et les personnels de vie scolaire et d’orientation sont inquiets à l’annonce de la réouverture des collèges même si cela dépendra de la situation sanitaire des départements. En matière de conditions de travail et d’études, d’organisation des enseignements, d’évaluation et d’orientation ou encore de charge de travail, rien n’est réglé.

Enfants EBEP ou en situation de handicap : vers un accueil spécifique
Grands oubliés des annonces et prises de parole ministérielles depuis le début de la crise sanitaire, les enfants EBEP ou en situation de handicap tout comme leurs accompagnants devraient bénéficier d’une doctrine spécifique demandée par le SE-Unsa dans le cadre de la réouverture des écoles et des collèges.

 
Annuler l’oral de français : courrier commun au ministre
Dans le contexte incertain de l’évolution de la crise sanitaire, le SE-Unsa, en lien avec des organisations représentatives des personnels, des parents d’élèves et des lycéens, a écrit au ministre pour réclamer l’annulation de l’épreuve orale anticipée de français prévue fin juin pour les élèves de première.

 

 
Rejoindre le SE-Unsa : profitez de notre offre découverte
Entre le 10 mars et le 10 mai 2020, adhérez au SE-Unsa au tarif préférentiel de 80 € pour les titulaires et 60 € pour les stagiaires et les contractuel·les. Après déduction du crédit d’impôts de 66 % pour les cotisations syndicales, il est donc facile et peu cher d’adhérer dès aujourd’hui. Le SE-Unsa et toutes ses équipes militantes locales sont là pour vous renseigner sur vos droits, vous informer sur l’actualité de votre métier, vous accompagner dans vos démarches et les moments clefs de votre carrière.
Le SE-Unsa offre même à ses adhérent·es les avantages d’un comité d’entreprise ! Alors, n’hésitez plus et rejoignez-nous dès aujourd’hui.