Lettre commune au ministre : il faut annuler l’oral des épreuves anticipées de français !

| popularité : 1%
Le SE-Unsa, en lien avec des organisations représentatives des personnels, des parents d’élèves et des lycéens, a écrit au ministre pour réclamer l’annulation de l’épreuve orale anticipée de français prévue fin juin pour les élèves de première.
 
Dans un contexte sanitaire incertain, alors que les conditions de préparation de ces épreuves sont difficiles et injustes pour les élèves, le ministre doit annoncer au plus vite qu’elle est annulée.
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation