Mouvement inter 2021 : attention au retard d’actualisation des échelons !

| popularité : 1%
La prise en compte, dans l’avancement, des nouvelles dispositions du congé parental et de la disponibilité pour élever un enfant a engendré un retard des changements d’échelon à l’ancienneté au 1er septembre. Si vous êtes concerné·e par une promotion à l’ancienneté et que vous participez au mouvement inter, la vigilance sur la vérification de votre barème doit donc être particulièrement accrue.
 
 
Un retard programmé de la campagne d’avancement 2020-2021
 
En raison de la mise en application des nouvelles dispositions du congé parental et de la disponibilité pour élever un enfant, un programme intégrant les nouvelles règles de calcul de l’avancement doit être mis en place mi-décembre dans les rectorats et les DSDEN.
 
Cette mise en œuvre retarde alors la campagne 2020-2021 d’avancement d’échelon à l’ancienneté et par conséquent la mise à jour des échelons pour les personnels concernés. Il en résulte deux conséquences non négligeables.
 
 
> Des échelons non actualisés lors de la participation au mouvement inter
 
L’échelon étant un élément du barème du mouvement, le premier effet mathématique d’un retard d’actualisation des échelons des personnels concernés par un changement au 1er septembre 2020 est un calcul erroné de leur barème en cas de participation au mouvement inter.
 
Sur ce point, le SE-Unsa a rapidement alerté le ministre pour connaître la solution envisagée pour que tout collègue candidat au mouvement inter et concerné par un changement d’échelon à l’ancienneté au 1er septembre 2020 soit assuré de voir son mouvement étudié avec un barème juste.
 
Afin de pallier cet écueil, le ministère prévoit donc que l’échelon au 31 août 2020 (ou 1er septembre 2020) pris en compte dans le barème soit régularisé lorsque nécessaire par les services académiques lors de la phase de barèmage.
 
 
> Une mise en paiement décalée
 
Le second effet est un retard programmé des mises en paiement liées aux changements d’échelons à partir du 1er septembre 2020.
 
Sur cet autre point, le ministère a confirmé au SE-Unsa que la mise en paiement des arrêtés correspondants serait bien réalisée avec effet rétroactif à la date prévue de l’avancement d’échelon des personnels. Ceci entraine cependant des décalages de paiement sur le début de l’année 2021 !
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Lors de toute participation aux opérations de mouvement, la phase de vérification des barèmes est capitale. Une erreur de barème non signalée, non corrigée est une erreur irrattrapable.
 
Aussi, si vous êtes concerné·e par un avancement d’échelon à l’ancienneté au 1er septembre 2020 et, par conséquent, par un retard de l’actualisation de cet échelon, et que vous participez au mouvement inter 2021, il est essentiel que vous redoubliez de vigilance lors de votre vérification de barème.
 
> N’hésitez pas, pour cela, à vous rapprocher de votre départementale ou académique et/ou à demander l’accompagnement du SE-Unsa
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation