Nous AESH, nous voulons une rémunération qui nous permette de vivre de notre métier

| popularité : 18%

Après sa conférence de conclusion du Grenelle de l’Éducation, le ministre doit conduire des discussions avec les organisations syndicales sur le dossier de la rémunération des AESH.
 
Ces discussions se feraient autour de deux annonces présentées le 26 mai 2021, à savoir :
  • une enveloppe globale pour une revalorisation dès 2022 ;
  • une enveloppe pour aider chaque personnel du ministère à financer sa protection sociale complémentaire.
Nous, les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap, représentons 1 agent sur 10 du ministère de l’Éducation nationale. Nous nous engageons chaque jour dans les écoles et les établissements, aux côtés des enseignants, pour œuvrer à l’inclusion des élèves comptant souvent parmi les plus fragiles. Cette mission nous motive et nous mobilise mais nos conditions de travail ne nous protègent pas de la précarité.
 
Nous, les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap demandons que ces discussions aboutissent rapidement à des mesures concrètes.
 
Nous, les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap devons percevoir une rémunération qui ne nous place plus en dessous du seuil de pauvreté pour pouvoir enfin vivre dignement de notre métier.
 
Je signe la pétition :

Les informations recueillies ne seront utilisées que dans le cadre de cette action et de toutes les suites qui pourraient lui être données, et ce dans un délai maximum d’un an.
Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@se-unsa.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».