Recrutement des vacataires dans l’enseignement supérieur : plus d’informations avec le SE-Unsa !

| popularité : 1%
Chaque année, des milliers d’enseignants du second degré font acte de candidature pour intervenir comme vacataire dans les établissements de l’enseignement supérieur (université, IUT, écoles supérieures…).

Le SE-Unsa veut accompagner tous les personnels d’éducation, d’orientation et les enseignants dans leur mobilité professionnelle, notamment en les informant mieux sur les voies d’accès à l’enseignement supérieur en tant qu’enseignant vacataire.
 
Le recrutement
 
Pour candidater, c’est simple. Il faut envoyer un CV et une lettre de motivation là où on veut enseigner ( IUT, composante des Universités etc) en amont de la rentrée universitaire ou aussi pendant, afin de pallier à d’éventuelles difficultés de recrutement ou d’effectuer des remplacements ponctuels.
 
Il n’y a pas de publication officielle de la disponibilité des postes. A ce titre, les candidatures spontanées sont un moyen efficace pour être recruté.
A noter : les corps d’inspection peuvent aussi être amenés à solliciter par exemple des enseignants du secondaire sur des listes de diffusion.
 
Les établissements du supérieur recrutent des chargés d’enseignement vacataires en fonction de leur compétence dans un domaine. Ces derniers exercent une activité professionnelle en parallèle de leur activité principale. Ils doivent donc demander auprès de leur employeur une autorisation de cumul. Attention : rien ne l’oblige à la signer.
 
Qui est concerné ?
 
Les besoins d’enseignants en langue sont criants mais pas que. Les IUT recrutent également de nombreux enseignants vacataires. Il en est de même pour les IAE et les UFR de sciences humaines et sociales, de STAPS et de droit notamment. Aussi, toutes les disciplines sont concernées.
 
Pour plus d’informations et bénéficier de notre accompagnement, complétez notre formulaire Mobilité professionnelle ici.
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation