Rentrée EPS : les nouveautés 2019 !

| popularité : 1%
Après une rentrée 2018 bien calme au regard de ses prédécesseuses, la rentrée 2019 est, elle, plus riche en nouveautés. Une richesse toute relative puisque la mode étant aux expérimentations et initiatives locales, les entrées en matière de certains éléments ne concernent ni tous les élèves ni tous les enseignants…
 
Si la labellisation Génération 2024 se poursuit et que nous retrouverons la JNSS (Journée nationale du sport scolaire) le mercredi 25 septembre sous la thématique de la multiculturalité, cette rentrée verra surtout la mise en œuvre des nouveaux programmes d’EPS dans les voies générales, technologiques et professionnelles.
 
 
L’EPS au lycée général et technologique
 
Les nouveaux programmes d’EPS, enseignements commun et optionnel, entrent en vigueur pour les élèves de 2nde et de 1ère. Si le SE-Unsa y note favorablement certaines de ses propositions notamment en termes de lisibilité et cohérence, il regrette un texte définitif encore trop éloigné des attentes et besoins des élèves.
La nouvelle évaluation de l’EPS au bac pour laquelle le SE-Unsa a obtenu un cadre plus clair et outillé n’entrera en jeu qu’à la rentrée prochaine puisque les 3 CCF resteront organisés sur l’année de terminale.
 
Quant à une spécialité EPS demandée à maintes reprises par le SE-Unsa, elle prend à ce jour, selon le Ministère, la forme d’un enseignement optionnel renforcé expérimenté sur la classe de seconde et le cycle terminal de 12 lycées. Pas de contenu spécifique mais une heure supplémentaire pour approfondir le programme de l’enseignement optionnel.
 
 
L’EPS dans la voie professionnelle
 
Les nouveaux programmes d'EPS de la voie professionnelle entrent également en vigueur pour la classe de 1ère année préparant au CAP et pour la classe de 2nde préparant au bac pro. Sur les programmes comme sur l’évaluation au CAP, la quasi-totalité des propositions du SE-Unsa avait été intégrée.
 
 
Organisation de l’enseignement de l’EPS dans le 2nd degré
 
Une nouvelle circulaire de préconisations sur l’organisation de l’enseignement de l’EPS dans les établissements du 2nd degré doit venir dépoussiérer celle du 24 août 1976. Il était temps !
Le nouveau cadre ne révolutionnera pas l’actuel mais il aura le mérite de rappeler le nécessaire équilibre des séances d’EPS sur la semaine et la journée, de clarifier la notion de 24h d’intervalle entre deux séances et d’être rédigé de façon plus actuelle.
 
 
Plan aisance aquatique
 
Le plan de la Ministre des Sports, visant une meilleure familiarisation à l’eau dès le plus jeune âge, prend forme à l’Ecole en cette rentrée par l’expérimentation de classes « natation ». Quelques classes parisiennes vont ainsi côtoyer le bassin durant une semaine entière avec deux séances par jour.
A suivre surtout, une autre annonce du plan : le développement de bassins d’apprentissage sur les territoires les moins dotés !
 
 
Congrès des enfants de l'Usep
 
Les 21, 22 et 23 juin dernier, à l’occasion de ses 80 ans, l’Usep(1) a tenu son Congrès des Enfants au CNOSF(2) à Paris, en parallèle de la journée olympique.
Ce rassemblement de 200 enfants, au format original et innovant, venait clore une année de contributions et débats locaux, puis départementaux, régionaux et enfin nationaux, durant laquelle les 750 000 élèves licenciés avaient donné leur avis et formulé des propositions sur les pratiques sportives et le fonctionnement de la fédération.
Le SE-Unsa, invité et présent en tant que partenaire, a pu apprécier la place et la confiance faites à l’élève futur citoyen, éclairé et acteur de son lendemain, en parfaite adéquation avec le projet d’Ecole, de Société qu’il porte.
 
 
Classes Coubertin-Milliat
 
2019 est aussi la mise en place des Classes Pierre de Coubertin - Alice Milliat dont l’objectif est de former d’ici 2024, via des regroupements annuels sur les congés scolaires, 1000 élèves à être des « ambassadeurs » aux JOP 2024. Ainsi dès cette rentrée, 30 à 35 élèves de 4ème sélectionnés par académie, débuteront la formation encadrée, entre autres, par des enseignants d’EPS dont la participation sera rémunérée en heures supplémentaires.
Le SE-Unsa ne peut partager ni le mode de tri élitiste choisi pour les élèves, ni ce nouvel empiètement sur le budget « Dépense des personnels » dans le contexte de fermeture de postes que nous connaissons !
 
 
Qualification en sauvetage aquatique
 
Publiée le 4 juillet, une nouvelle circulaire modifie les modalités d'organisation de la session annuelle du test d'aptitude au sauvetage aquatique dès cette rentrée.
Désormais une session unique devra être organisée par académie et par an, lésant bon nombre de candidats aux concours EPS. Après avoir dénoncé cet écueil, le SE-Unsa sera vigilant lors du premier bilan que les rectorats devront remonter au ministère.
 
 
Quoi d'autre en cette rentrée pour les profs de lycées-collèges ?
 
Loi pour une École de la confiance, annonces ministérielles régulières, mise en place de réformes : cette rentrée 2019 prévoit de nombreux changements dans le domaine de l’Éducation. Lesquels concernent les lycées et les collèges ? Quels débats, en cours, devraient déboucher au cours de l’année scolaire ?
 
 
Pour toute question : eps@se-unsa.org
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation