Répartition des postes au CRPE 2021 : risque de tension dans certaines académies

| popularité : 1%
La session 2021 du CRPE offrira 9 890 postes (tous concours de recrutement de professeurs des écoles confondus).
Une nouvelle baisse du nombre de recrutements qui va mettre de nombreuses académie sous tension.
 
Après une importante baisse en 2019 et une relative stabilisation l’année dernière, cette nouvelle diminution des postes offerts aux concours est à rebours des besoins qui se font cruellement sentir dans nos écoles. Et elle impacte le seul concours de recrutement qui semble encore attirer les vocations (lire notre article sur le nombre d’inscrits aux concours de recrutement).
 
Pour le SE-Unsa, la diminution du nombre de postes est un très mauvais signal envoyé aux futurs candidats du CRPE ainsi qu’à toute la profession.
Le SE-Unsa dénonce cette diminution de postes qui se confirme chaque année un peu plus, à fortiori dans un contexte sanitaire compliqué.
 
Il s’agit nationalement d’une baisse d’environ 8 %, avec localement, des académies encore lourdement touchées.
C’est notamment le cas de Paris, Orléans-Tours, Strasbourg, Amiens…

Le SE-Unsa exprime également sa très grande inquiétude à l’égard des académies de Créteil et de Versailles :
  • Si un concours supplémentaire est bien prévu pour l’académie de Créteil, la baisse reste réelle.
     
  • Dans l’académie de Versailles, c’est la chute libre doublée de la décision incompréhensible de ne pas y organiser, comme les années précédentes, un concours supplémentaire.
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation