Respecter la place de chaque personnel au sein du système éducatif

| popularité : 1%
Depuis le printemps 2020, les personnels ont été des acteurs essentiels pour maintenir au maximum les écoles et les établissements ouverts malgré la crise sanitaire. Les conditions d’exercice inédites et complexes de ces derniers mois ne sont pas sans conséquences. La prise en compte de ces conséquences à leur juste mesure doit servir à une rentrée réussie y compris si cette dernière doit encore se faire sous protocole. Le SE-Unsa écrit au ministre (voir courrier ci-dessous) pour lui faire part de ses constats et de ses exigences via des propositions concrètes.
 
La place de chaque personnel au sein du système éducatif a pu être bousculée par des métiers oubliés dans les consignes, par des incohérences dans les demandes pluri-hiérarchiques ou par des demandes d’assurer des missions relevant d’autres métiers.
 
Chaque personnel, par son professionnalisme et son engagement, a pourtant permis au système éducatif d’assurer sa mission de service public durant les derniers mois. Pour le SE-Unsa, il est temps de reconnaître la place de chaque personnel au sein du système éducatif.
 
Les constats
 
L’école inclusive est un axe majeur du quinquennat. Cependant, les élèves en situation de handicap et les dispositifs inclusifs ont été trop peu souvent abordés dans la foire aux questions nationale. Cela a pu faire apparaître l’école inclusive comme insignifiante et certains collègues ont pu se sentir oubliés sans savoir à qui s’adresser.
 
Concernant les établissements pénitentiaires et les établissements et services médico-sociaux, les incohérences ont été nombreuses entre les demandes des structures et les protocoles mis en place par l’Éducation nationale.
 
D’une manière générale, lors du confinement, les personnels ont eu du mal à savoir quoi faire et comment le faire, ce qui a pu amener certains à se déplacer dans leur établissement alors-même que celui-ci n’accueillait personne.
 
Les demandes des supérieurs hiérarchiques ont parfois été déconnectées des besoins des élèves et de leur famille ou alors irréalisables au vu de l’équipement fourni.
 
Les revendications du SE-Unsa pour la rentrée 2021
 
  • n’oublier aucune catégorie de personnels dans les destinataires des informations ;
  • anticiper, penser les questions liées aux inclusions en préparant des protocoles par types d’inclusion et non plus seulement par structure ;
  • expliciter et clarifier les rôles de chacun ;
  • veiller, quel que soit le contexte, à ne pas informer en dernier les personnels pour des éléments qui concernent les familles, les élèves et les personnels ;
  • mieux communiquer sur ces structures particulières, et déterminer clairement qui a l’autorité fonctionnelle et les limites de ce que l’on peut demander aux personnels ;
  • identifier et communiquer clairement les chaînes de responsabilité, d’information et hiérarchiques.
 
Les revendications du SE-Unsa pour la rentrée 2021 en cas de maintien de consignes sanitaires
 
Tous les acteurs de l’Éducation souhaitent une rentrée qui se déroule dans un contexte sanitaire ordinaire. Si toutefois des consignes sanitaires devaient persister, certains écueils observés durant les derniers mois sont à éviter. Pour cela, il faut :
  • demander à chaque structure de référencer tous les personnels intervenants dans son établissement afin de n’oublier personne tant dans les consignes que dans le comptage pour les équipements ;
  • en cas de présence impérative de collègues dans des établissements fermés, communiquer aux collègues dont la présence est impérative les raisons de leur présence et les informer du travail qui leur est alors demandé, dans le respect de leurs missions ; 
  • définir ce qu’il est possible de demander aux collègues lors de confinement/accueil avec protocole mixte ;
  • créer un plan de crise sanitaire dans chaque académie, département, circonscription ;
  • créer un plan de crise sanitaire au sein de chaque structure (comme pour le risque intrusion, ou le plan des risques psychosociaux…).
 
Ces propositions concrètes du SE-Unsa concernent la rentrée 2021 afin de mieux considérer nos métiers. Le SE-Unsa a d’autres propositions pour les années à venir. Le ministère n’a plus qu’à ouvrir le chantier des conséquences de la crise sur les personnels : le SE-Unsa est prêt à porter ses revendications au ministère dans l’intérêt des personnels, des élèves et du système éducatif.
 
Retrouvez chacune des propositions du SE-Unsa :
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation