Réforme voie pro : pas sans les personnels !

| popularité : 1%
Les nombreux chantiers s’amoncellent et sont traités en rafale : nouvelles grilles horaires, nouvelles modalités pédagogiques, familles de métiers, nouveaux programmes, 3ème prépa métiers, CAP, Bac pro GA, développement de l’apprentissage, modules de poursuite d’étude et d’insertion professionnelle etc…

Au-delà des problématiques de fond propres à chaque chantier, ce rythme effréné ne permet pas un dialogue social abouti et ne permettra pas une mise en œuvre sereine.

Les PLP ne disposeront pas du temps d’appropriation et de réflexion nécessaires. L’impact de ces nombreuses évolutions sur la charge de travail et les conditions d’enseignement sera conséquent.
 

L'avis du SE-Unsa
 
Pour le SE-Unsa, les PLP doivent être respectés et leur investissement reconnu. Une mise en œuvre progressive de la réforme doit être envisagée en dégageant des moyens en temps de travail collectif.
 
Par ailleurs, le SE-Unsa continue de revendiquer l’alignement de l’indemnité liée aux classes à examen (Iss voie pro) avec la pondération des LGT, plus juste et avantageuse. Nous demandons également la création d’une indemnité pour la prise en charge de la certification en CCF.

Navigation