Handicap et inclusion scolaire : l’ONU nous livre une photo de la France

| popularité : 1%
Rapporteuse spéciale sur les droits des personnes handicapées pour l’ONU, Mme Catalina Devandas-Aguilar a effectué un voyage officiel en France entre le 3 et le 13 octobre. Cette visite s’inscrivait dans le cadre du suivi de la mise en œuvre par la France de la convention internationale relative aux personnes handicapées ratifiée par notre pays en 2010. Elle avait pour objet d’examiner les mesures prises depuis par la France pour promouvoir, protéger et réaliser les droits des personnes handicapées, conformément à ses engagements internationaux.
 
La rapporteure spéciale a fait part au gouvernement de ses observations préliminaires lors d’une réunion de fin de visite présidée par Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du premier ministre chargée des personnes handicapées. Ces premières observations doivent être précisées et complétées dans un projet de rapport qui fera l’objet d’un échange contradictoire ; le rapport final devrait être présenté à l’ONU en avril 2019.
 
Parmi toutes ses observations, elle a insisté sur les questions de scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap.
 
Extraits
«Les enfants handicapés inscrits dans des établissements d’enseignement général sont en butte à de multiples obstacles qui empêchent l’égalité d’accès à l’éducation :
1- absence de formation spécialisée pour les enseignants et les AVS, de programmes scolaires adaptés et d’aménagements en salle de classe.
2- chevauchements et manque de coordination des acteurs et associations fournissant un accompagnement scolaire
3- enfants handicapés placés et isolés dans des établissements médico-sociaux de type résidentiel, où ils ne bénéficient pas d'une égalité d’accès à une éducation de qualité »
 
L'avis du SE-Unsa
 
De nombreuses remarques que nous partageons pour l’essentiel et qui, nous l’espérons, contribueront à l’amélioration des conditions de scolarisation que nous revendiquons depuis de si nombreuses années.