Assemblée générale de l’Usep : forte mobilisation des comités dans un contexte de crise

| popularité : 20%
Samedi 24 avril 2021 s’est tenue l’Assemblée générale de l’Usep, à laquelle le SE-Unsa était présent. L’occasion pour nous de réaffirmer notre attachement au sport scolaire dans le premier comme dans le second degré.
 
Un contexte particulier
 
Cette AG s’est déroulée, pour la première fois de son histoire, en distanciel, et condensée sur une seule journée. Cela a limité les échanges et les prises de parole, mais la grande majorité des comités était bien présente. La convivialité chaleureuse de cette assemblée, que nous avions pu constater à Lorient en octobre dernier, n’était pourtant pas totalement absente.
 
À la reconquête des licenciés
 
En ouverture de son propos, Véronique Moreira, présidente de l’Usep, a souhaité une reconsidération de la place du sport scolaire, durement touché par la crise. La baisse de licenciés constatée à l’UNSS n’a pas non plus épargné l’Usep, qui souhaite reconquérir ses licenciés à travers, notamment, une généralisation de la labellisation Génération 2024, et l’opération Unis’vers Usep 2024. Les JO et leur préparation doivent permettre de valoriser le sport scolaire et ceux qui le font vivre, et de façon durable.
 
Un budget à l’équilibre
 
Le rapport financier a été voté à l’unanimité, les comités renouvelant leur confiance à leur présidente. Aucun débat n’est venu remettre en question la tarification des affiliations ou la répartition budgétaire. L’assemblée a pu apprécier la clarté des documents projetés et la qualité de la présentation des différents secteurs budgétaires. Un gel de toutes les parts de la licence a également été proposé pour l’année scolaire 2021-2022.
 
Mise en œuvre du nouveau projet sportif et associatif fédéral (PSAF) : vers une reconnaissance du sport scolaire
 
L’objectif affiché est de renforcer et accompagner le développement de la vie sportive et associative dans tous les temps de l’enfant et à tous les échelons du territoire.
 
Le PSAF prévoit également un engagement de l’Usep dans la dynamique des Jeux olympiques et paralympiques.
 
L’Usep souhaite renforcer sa visibilité dans l’école et amener l’enfant à diversifier sa culture sportive et associative.
 
La présidente porte la revendication que l’enseignant doit être valorisé sur son investissement pour l’Usep hors temps scolaire.
 
Carte passerelle, Génération 2024 : vers une reprise des activités
 
L’extension de la carte passerelle aux futurs élèves de 6e (voir notre article sur le dernier CA de l’UNSS), en faisant le pont entre le premier et le second degré, vise le retour des jeunes vers les terrains de sport. L’Usep vise l’objectif de labelliser Génération 2024 100% de ses écoles affiliées. Pour l’heure, 1893 écoles portent le label Génération 2024 sur l’ensemble du territoire, soit 5,2%, encore loin des 20% voulus par le MENJS.
 
La présence du SE-Unsa à cette instance phare de l’Usep, cette année encore, assoit sa position déterminante dans les questions du sport scolaire dans le premier degré aussi bien que dans le second. Nous avons pu ainsi apprécier la dynamique d’une association dont les comités sont fortement mobilisés pour faire vivre un sport scolaire destiné au plus grand nombre, en accord avec nos valeurs.