CPC : la revalorisation financière est actée, quid du recentrage des missions ?

| popularité : 1%
Les discussions ont repris fin septembre sur la revalorisation de l’indemnité conseiller pédaogique de circonscription (CPC) et le recentrage de leurs missions. On sait maintenant que la revalorisation sera effective à compter du 1er janvier 2022 et qu’elle a vocation à s’inscrire dans une démarche pluriannuelle. Parallèlement et suite à notre interpellation, le ministère annonce un groupe de travail à venir sur le sujet des conditions de travail. 
 
La demande d’une revalorisation du métier de CPC portée par le SE-Unsa lors du Grenelle aboutit à :
  • la revalorisation de 1 000 à 1 500 euros de l’indemnité spécifique,
  • à la création de 100 postes de CPC,
  • à la réaffirmation de la primauté des missions de formation et d’accompagnement.
 
L’avis du SE-Unsa
 
Ces mesures et annonces encourageantes devront être concrétisées rapidement, notamment par l’allègement des tâches administratives et une deuxième marche de revalorisation indemnitaire de nature à encourager des candidats pour les 100 postes promis. Le SE-Unsa continue également de demander l’extension de la revalorisation indemnitaire aux PEMF. Sans préjuger des arbitrages de Bercy, le ministère ne ferme pas la porte...
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation