CPC : la revalorisation financière est actée, quid du recentrage des missions ?

| popularité : 2%
Les discussions ont repris fin septembre sur la revalorisation de l’indemnité conseiller pédaogique de circonscription (CPC) et le recentrage de leurs missions.
 
La demande d’une revalorisation du métier de CPC portée par le SE-Unsa lors du Grenelle aboutit à :
  • la revalorisation de 1 000 à 1 500 euros de l’indemnité spécifique,
  • à la création de 100 postes de CPC,
  • à la réaffirmation de la primauté des missions de formation et d’accompagnement.
 
L’avis du SE-Unsa
Ces mesures et annonces encourageantes devront être concrétisées rapidement, notamment par l’allègement des tâches administratives et une deuxième marche de revalorisation indemnitaire de nature à encourager des candidats pour les 100 postes promis. Le SE-Unsa continue également de demander l’extension de la revalorisation indemnitaire aux PEMF. Sans préjuger des arbitrages de Bercy, le ministère ne ferme pas la porte...
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation