Certification Pix 2021 : facultative au lycée, obligatoire au collège ?

| popularité : 2%
Cette année scolaire devait être la première de la généralisation de Pix comme outil de validation des compétences numériques. Face à la complexité de sa mise en œuvre au lycée, sur fond de réforme du bac et de pandémie, le ministre a annoncé que la certification sera cette année optionnelle pour les lycéens. Le SE-Unsa a demandé qu’elle le soit aussi pour les collégiens de troisième.
 
 
Historique
 
Encore mal connue des enseignants, Pix est une plateforme de formation et de certification des compétences numériques créée en 2017 par un groupement d’intérêt public (Gip) dont les membres sont l’État, le Centre national d’enseignement à distance (Cned), le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et l’Université ouverte des Humanités de Strasbourg. Il s’agit d’un service public développé en logiciel libre et ouvert à tous.

Depuis septembre 2019 Pix remplace officiellement le B2i collège et lycée. Cette année devait être celle des premières certifications pour le diplôme national du brevet (DNB) et le baccalauréat. 

 
Comment fonctionne Pix ? 
 
La plateforme est accessible gratuitement en autonomie et permet de se positionner dans chacun des cinq grands domaines des compétences numériques : information et données, communication et collaboration, création de contenu, protection et sécurité, environnement numérique.

L’utilisateur doit répondre à des questions, résoudre des énigmes parfois complexes. En cas d’erreur, la plateforme propose des ressources pédagogiques pour s’auto-former et progresser. Selon les taux de bonnes réponses, la plateforme adapte les questions posées et tout utilisateur de Pix a donc accès à un plan de formation individualisé et adapté.

 
Un outil intéressant 
 
Concernant plus particulièrement le milieu scolaire, Pix Orga propose aux enseignants de diffuser à leurs élèves des parcours de test tout prêts. Les élèves se connectent via l’ENT de l’établissement ou directement sur le site de Pix et répondent aux questions qui leur sont proposées. 

Permettre aux élèves de travailler en autonomie sur la plateforme est une possibilité très intéressante en cette période où certains doivent suivre tout ou partie de leur scolarité en distanciel, sans que cela ne nécessite une surcharge de travail particulière pour les enseignants. On peut même supposer que pour les élèves, s’entraîner et acquérir des compétences numériques ne peut que les aider à mieux vivre cette école à distance.

 
Une certification obligatoire qui ne tombe pas à pic...
 
Même si Pix s’avère être un support particulièrement intéressant pour travailler et valider les compétences numériques, rendre la certification de ces compétences obligatoire cette année, en pleine pandémie avec son lot d’incertitudes sur l’organisation de sessions d’évaluation et de difficultés à assurer les progressions, est une très mauvaise idée !

Alourdir la charge de travail d’enseignants déjà épuisés, pour le SE-Unsa, c’est non : c’est pourquoi il a demandé en Conseil supérieur de l’Éducation que la mesure prise pour les lycées soit étendue aux collèges. 

 
Pour découvrir et prendre en main Pix : 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation