Familles de métiers : malgré les difficultés, le cap est maintenu…

| popularité : 1%
L’organisation de la classe de 2de en famille de métiers est censée permettre de choisir progressivement un métier avec une spécialisation progressive en première et terminale.
En tout, il y aura 14 familles de métiers (entre 2 et 10 spécialités) mais certains bacs professionnels ne sont pas regroupés en familles.
 

Les 3 familles de métiers mises en place en 2019

Depuis septembre 2019, 3 familles de métiers sont mises en place :
  • métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics
  • métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique
  • métiers de la relation client
 
Notre demande de moratoire lors du comité de suivi de la voie pro du 5 février (consulter notre article) soutenue par d’autres organisations syndicales n’a pas été retenue et le plan de développement continuera à se déployer selon le calendrier détaillé ci-dessous.
 
 
Familles de métiers mises en place à la rentrée 2020
 
  • métiers des industries graphiques et de la communication
  • métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment
  • métiers de l’alimentation
  • métiers de la beauté et du bien-être
  • métiers de l’aéronautique
  • métiers de l’hôtellerie et restauration
 
Familles de métiers mises en place à la rentrée 2021
 
  • métiers du bois
  • métiers du pilotage d’installations automatisées
  • métiers de la maintenance
  • métiers de la réalisation de produits mécaniques
  • métiers du numérique et de la transition énergétique
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Le principe même des familles de métiers doit être interrogé. S'il peut s'avérer intéressant, ce dispositif ne peut concerner de manière uniforme toutes les spécialités. En effet, les associations de filières, les difficultés de croisements de référentiels et les incidences en termes d’orientation ou de mobilité des élèves (dès la classe de première) doivent être prises en considération.

La réalité est très différente d’une famille à l’autre. Si la situation est moins problématique en BTP par exemple, il n’en reste pas moins que cette configuration transforme en profondeur les pratiques pédagogiques, la constitution du groupe classe et  le travail en réseau des établissement.

Un accompagnement des inspecteurs, une étude cohérente de la carte des formations et une garantie des moyens alloués pour les DHG sont les conditions sine qua non d’une mise en œuvre réussie.
 

Navigation