La Gipa, comment ça marche pour moi, contractuel·le ?

| popularité : 5%
La garantie individuelle du pouvoir d’achat, dite Gipa, est une indemnité qui doit vous être versée si votre rémunération a peu ou pas augmenté ces dernières années. Elle essaie de compenser votre perte de pouvoir d’achat sur une période de 4 ans.

Comment ça fonctionne ?
Pour simplifier, c’est une comparaison entre l’évolution de votre traitement indiciaire brut et l’indice des prix sur 4 ans. Pour la Gipa 2019, la période à prendre en compte est du 31/12/2016 au 31/12/2018.

Suis-je concerné·e ?
Pour les agents non titulaires, il faut remplir certaines conditions :
  • ne pas avoir été en poste à l’étranger sur la période de référence ;
  • être en CDI depuis au moins le 31/12/2014 ;
  • cumuler des CDD sans interruption depuis au moins le 31/12/2014 auprès du même employeur ;
  • ne pas avoir subi de sanction disciplinaire ayant entraîné une baisse de son indice de traitement.
Comment calculer ?
Si vous remplissez les critères ci-dessus, remplissez le formulaire ICI avant le 12/12/2019 en préparant les éléments suivants :
  • votre indice de traitement stipulé dans votre contrat en vigueur au 31/12/2014 ;
  • votre indice de traitement en vigueur au 31/12/2018 ;
  • la quotité travaillée au 31 décembre 2018, si vous avez travaillé à temps incomplet (avec employeur unique) ou à temps partiel.
Quand la Gipa sera-t-elle versée ?
Si vous avez droit à cette indemnité, la Gipa vous sera versée sur la paye de janvier 2020. Vous n’avez aucune démarche à effectuer.

Pour le SE-Unsa, la Gipa est insuffisante pour compenser la perte de pouvoir d’achat que subissent les agents publics depuis plusieurs années. Entre gel du point d’indice et évolution de carrière a minima, les personnels contractuels méritent de vivre dignement de leur métier. Pour le SE-Unsa, une revalorisation salariale, appuyée sur une grille nationale de rémunération, déconnectée de l’évaluation professionnelle, est nécessaire.
 

Navigation