Prime d’attractivité : pour les contractuels enseignants, CPE et PsyEN aussi

| popularité : 1%
En discussion depuis des mois, la prime d’attractivité va enfin arriver sur nos fiches de paye.
La déclinaison pour les enseignants, CPE et PsyEN contractuels est restée floue longtemps, notamment sur les agents éligibles. On y voit maintenant plus clair.
 
Le décret instituant le prime d’attractivité et l’arrêté précisant son montant ont été publiés. Le SE-Unsa a porté depuis le départ que les contractuels ne devaient pas être écartés de cette mesure de revalorisation.
 
Qui est concerné ?
La prime d’attractivité concerne les enseignants, CPE et PsyEN contractuels en activité
Une question sur votre situation ? Un doute sur votre éligibilité ? Contactez votre section locale pour vérifier avec elle.
 
Pour quel montant ?
Cela dépend de votre indice de rémunération. Il suffit de regarder l’indice majoré se trouvant sur votre fiche de paye.
  Indice majoré Montant annuel brut
Inférieur ou égal à ≤ 367 800 €
de 369 à 388 700 €
= 389 650 €
de 390 à 410 600 €
de 412 à 431 500 €
de 433 à 498 400 €
Au-delà de 498 pas éligible
La prime est versée mensuellement à terme échu en fonction de votre quotité de service.
 
L’avis du SE-Unsa

Pour le SE-Unsa ces montants sont une amélioration mais la revalorisation doit se poursuivre dans les années à venir. En effet il faut rattraper durablement les pertes de pouvoir d’achat observés depuis plusieurs années et rendre attractif le métier.

S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation