La répartition académique des postes au CRPE 2022 est enfin connue

| popularité : 3%
Alors que le ministère ne communique toujours pas sur le nombre d’inscrits aux concours de recrutement d’enseignants, CPE et Psy-EN, confirmant par ce silence le risque d’une baisse considérable, il publie enfin la répartition académique des postes au concours de recrutement de professeurs des écoles 2022 (CRPE). Selon l’expression consacrée : « on n’en attendait pas grand-chose, mais on est déçu quand même ».
 
La session 2022 du CRPE offrira 9 888 postes (tous concours de recrutement de professeurs des écoles confondus).
Le nombre est stable par rapport à 2021 (9 990), mais se décline avec une baisse de plus de 300 postes pour le concours externe et de 7 postes pour l’externe spécial. La hausse de 241 postes pour le 3e concours explique cette stabilité.
 
Un chiffre stable par rapport à 2021, mais en baisse par rapport à 2020 où 10 790 postes étaient offerts. Cela témoigne ici encore du manque d’ambition dans la politique de recrutement, à rebours des besoins qui se sont particulièrement fait sentir ces deux dernières années dans les écoles.
Localement, des académies sont encore lourdement touchées.
C’est notamment le cas de Caen (-25 %), Clermont-Ferrand (-18 %), Créteil (-24 % en attente du concours supplémentaire), Rouen (-22,5 %), la Guadeloupe (-36 %), Dijon (-18 %)…
 
Recruter et donner envie de rester est dès aujourd’hui un défi posé à notre École publique. Pour cette dernière année d’un quinquennat où l’École a subi de plein fouet les conséquences des multiples crises que connaît le pays, le message envoyé est plus qu’inquiétant : préparer l’avenir par une politique de recrutement d’enseignants pérenne et ambitieuse ne semble décidément pas au programme de tous les candidats.
 
 
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation