Protection sociale complémentaire : bientôt une aide de 15 euros/mois

| popularité : 57%
À compter du 1er janvier 2022, il sera possible de bénéficier d’un forfait de 15 euros/mois dans le cadre de sa protection sociale complémentaire (PSC), autrement dit de sa mutuelle santé.
 
 
Les bénéficiaires
 
Vous pourrez bénéficier de ce forfait si vous êtes :
  • fonctionnaire titulaire ou stagiaire ;
  • personnel contractuel de droit public ou de droit privé ;
  • apprenti ;
  • personnel enseignants et de documentation des établissements d’enseignement privés sous contrat.
En étant dans l’une des positions suivantes :
  • en activité (ou en détachement) ;
  • en disponibilité pour raison de santé ;
  • en congé parental ;
  • en congé de proche aidant, de présence parentale, de solidarité familiale.
Le forfait sera de 15 euros, que l’agent exerce à temps partiel ou à temps complet.
 
 
Les modalités de la demande
 
Les modalités de la demande ne sont pas encore précisément définies.
Chaque personnel devra faire la demande en l’accompagnant d’une attestation de sa mutuelle. Actuellement, le ministère réfléchit à une demande dématérialisée via la nouvelle application Colibris déjà expérimentée dans le cadre de la mobilité géographique 2021.
 
 
L’attestation de la mutuelle
 
En attendant que des précisions soient apportées pour émettre votre demande du forfait, vous pouvez d’ores et déjà vous rapprocher de votre mutuelle pour obtenir une attestation précisant que vous êtes bénéficiaire, à titre individuel ou en qualité d’ayant droit, d’une protection sociale complémentaire responsable et solidaire destinée à couvrir les frais occasionnés par une maternité, une maladie ou un accident.
 
N.B. : si vous êtes adhérent MGEN, vous avez reçu votre attestation dès septembre par courrier ou mail. Il vous suffit de la mettre de côté en attendant que les modalités de demande soient officiellement connues.
 
Et pour toute question, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre section locale du SE-Unsa.