CRPE 2024 : des résultats inquiétants !

| popularité : 3%
Le concours externe de professeurs des écoles offrait cette année 7 917 postes mais 1 104 postes ne seront pas pourvus pour le premier degré à la rentrée prochaine. 
 
 
Globalement, le nombre de postes non pourvus est légèrement meilleur que l’année dernière. Mais trois académies concentrent l’essentiel des postes non pourvus : Versailles, Créteil et la Guyane. En Guyane, près de 70 % des postes ouverts au concours n’ont pas trouvé preneurs. Dans l’académie de Créteil, plus de 400 postes ne sont pas pourvus au concours externe. Dans l’académie de Versailles, la moitié des postes offerts au concours interne ne sont pas pourvus. La désaffection pour le concours interne exceptionnel, qui s’adresse aux contractuels, est à chercher du côté des conditions de travail. Les contractuels en poste ont pu constater que le climat scolaire est difficile, la charge de travail énorme. Ils peuvent donc être réticents à passer le concours.
 
 
L’avis du SE-Unsa 
 
La crise de l’attractivité des métiers enseignants, CPE, et PsyEN se retrouve cette année. Les restrictions budgétaires, l’absence de perspective de revalorisation, l’absence de prise en compte des difficultés de l’École inclusive et le retard conséquent pris sur la réforme de la formation initiale n’ont fait qu’aggraver la situation. 
Le déficit constant d’enseignants dans le premier degré laisse encore présager une rentrée difficile. C’est pourquoi, le SE-Unsa demande au ministère de faire appel au plus vite aux candidats admis sur liste complémentaire. 
 
 
 
S'inscrire à la Lettre du SE-Unsa

Navigation