L’indemnité forfaitaire des CPE enfin revalorisée !

| popularité : 2%
Le SE-Unsa a obtenu une revalorisation de 250 € de l’indemnité forfaitaire des CPE. Après l’éviction initiale des CPE du versement de la prime informatique, le SE-Unsa avait alerté le ministère sur les conditions de travail des CPE. Le ministère avait alors promis de revoir sa copie : la promesse a été tenue.
 
 
À compter du 1er avril, l’indemnité passera de 1 200 € à 1 450 €/an, soit une augmentation de 20 % environ. Le SE-Unsa a été bien seul à porter cette revendication pourtant légitime. 
 
Par ailleurs, pendant la période de confinement et pendant plusieurs mois, le SE-Unsa n’a eu de cesse d’alerter le ministère concernant les conditions de travail dégradées des vies scolaires. 
 
Pour le SE-Unsa, cette revalorisation est un message positif du ministère même si elle est assortie d’une désindexation du point d’indice à laquelle le SE-Unsa s’est opposé.
 
Le SE-Unsa reste mobilisé pour mettre en lumière et mettre fin à l’épuisement des personnels de vie scolaire, le manque d’effectifs, le manque de reconnaissance des personnels d’éducation ainsi que du caractère essentiel de leur action au quotidien dans les établissements.