Ma santé & moi : 4 conseils pour faire un vrai break !

| popularité : 1%
Même si les élèves sont toujours étonnés de nous croiser le samedi en train de faire nos courses, nous le savons bien : nous ne sommes pas enseignants, CPE, PsyEN, AED ou AESH 24/24 h et 365 jours/an. Mais articuler vie professionnelle et vie personnelle est autant nécessaire pour préserver sa santé que difficile à réaliser. Heureusement, les vacances sont là pour nous le rappeler...voilà 4 conseils pour les préparer au mieux !
 
 
N’emporter que le nécessaire
 
Ne vous est-il pas déjà arrivé de remplir votre valise à craquer pour finalement n’utiliser qu’une paire de tongs et deux shorts ? Comme on voyage mieux léger, on profite mieux de ses vacances en éliminant le superflu.
Ainsi, trier tout ce que l’on a pu ramener du travail à la maison pendant la période scolaire et jeter ce qui ne sera pas utile pour la suite est un bon moyen de marquer la coupure et de débuter réellement le break.
Si pour être serein, vous avez besoin d’anticiper la reprise pendant les congés, prioriser votre préparation, et le besoin de matériel qui en découle, vous évitera le supplément « bagages » et, a minima, une surcharge mentale durant la déconnexion.
 
 
Débrancher et couper
 
Lorsque l’on part en vacances, on débranche souvent les appareils électriques : en cas d’orage, on ne sait jamais... Pourquoi ne pas faire de même avec le travail ?
Après une période scolaire, pour éviter « le pétage de plomb » et même l’épuisement professionnel, il est indispensable de déconnecter.
À cette fin, vous pouvez désynchroniser votre boîte mail de votre téléphone, arrêter de consulter vos mails et supprimer les notifications de la messagerie instantanée (ex : Whats App/Signal) que vous utilisez sur votre téléphone pour le travail.
Enfin, si vous avez prévu de vous « avancer » pour la reprise, prioriser, planifier et baliser les temps de préparation vous permettra de profiter de réelles plages de repos.
 
 
Penser à la trousse de secours
 
En voyage comme en balade, emporter une trousse de secours peut s’avérer judicieux pour faire face aux petits bobos et autres accidents.
Dans cette optique, afin de profiter de votre break sans souci pour votre santé et celle de vos proches, vous pouvez faire le point sur les bons réflexes à avoir face aux aléas (ex : canicule, noyades, piqûres d’insectes) notamment sur le site du ministère de la Santé et de la Prévention, celui de certaines ARS (ex : site de l’ARS Occitanie) ou encore le site de la Croix rouge.
 
 
Prendre le temps
 
Être en pause, ce n’est pas seulement s’arrêter de travailler, c’est aussi avoir et prendre le temps pour :
  • s’évader que ce soit en voyageant à l’autre bout du monde ou tout simplement en lisant un livre dans son canapé ;
  • découvrir de nouvelles activités sportives/culturelles et de nouveaux endroits même à côté de chez soi (ex : musées/restaurants/monuments) ;
  • passer du temps en famille et avec ses proches ;
  • se recentrer sur soi.
N’oublions pas qu’en vacances, on peut aussi prendre le temps de… ne rien faire.
Autant d’activités dans lesquelles piocher selon vos besoins et vos envies et qui participeront à votre repos, à votre détente et à votre bien-être.
 
 
Enfin, parce que le budget « vacances » peut être une source d’inquiétudes, n’hésitez pas à demander l’accompagnement du SE-Unsa pour être informé sur les aides spécifiques en matière de vacances et de loisirs !