Moi PsyEN, je demande le soutien de ma hiérarchie

| popularité : 2%
Après avoir mis en lumière toutes ces dernières semaines les besoins des psychologues de l’Éducation nationale en matière de conditions de travail, le SE-Unsa vous accompagne pour faire part d’une demande de soutien auprès de votre hiérarchie.
 
 
 
Aujourd’hui, la mission de psychologue de l’Éducation nationale (accompagnement, prévention, dépistage…) apparaÎt plus que jamais d’une implacable nécessité.
Pourtant les conditions d’exercice ne permettent pas de remplir sereinement cette mission pour garantir à nos élèves un service de qualité. Les prérogatives, le temps de service mais aussi le Code de déontologie ne sont pas respectés.
 
Pour les PsyEN du SE-Unsa, les constats sur les conditions d’exercice dégradées, les besoins qui en découlent et les améliorations à obtenir sont largement partagées.
Il est désormais nécessaire de communiquer ces éléments à notre employeur pour lui demander un soutien quant aux choix d’intervention, afin que les missions des PsyEN ne soient pas vidées de leur sens, mais aussi quant à de meilleures conditions d’exercice.
Le SE-Unsa propose donc à chaque PsyEN un modèle de courrier (voir pièce jointe), appuyé sur le cadre réglementaire en vigueur, pour s’adresser à sa hiérarchie (Inspecteur·rice de l’Éducation nationale ou Directeur·rice du CIO) et lui demander que :
 
  • les réunions d’équipe éducatives, les réunions d’équipes de suivi de la scolarisation ou autres instances se tiennent sur les heures de service ;
  • les consignes reçues permettent d’exercer l’ensemble des missions telles que la prévention ou l’accompagnement des élèves ;
  • les interventions demandées laissent une marge de liberté quant à la conception des méthodes et à la mise en œuvre des moyens.
 
Afin que le SE-Unsa puisse accompagner au mieux chacun d’entre vous dans cette demande de soutien, nous vous invitons à mettre en copie de votre envoi de courrier l’adresse mail : psyen@se-unsa.org